Skip to main content

Vous pouvez télécharger le glossaire du MOOC Santé des plantes sur cette page. 

Adventice

Plante jugée indésirable à l’endroit où elle pousse, souvent appelée, abusivement, “mauvaise herbe”.

Auxiliaire

Animal prédateur ou parasitoïde qui par son mode de vie apporte son concours à la destruction de ravageurs nuisibles aux cultures.

Bioagresseur

Organisme vivant tel qu’un virus, une bactérie, un champignon ou tout organisme nuisible, portant atteinte à l’état de santé de leurs organismes hôtes.

Biocide

Substances actives ou produits destinées à détruire les organismes nuisibles, à en prévenir l’action ou à les combattre de toute autre manière, par une action chimique ou biologique.

Bouturage

Opération horticole qui consiste à reproduire une plante conforme à la plante mère (multiplication végétative) par enracinement spontané ou provoqué d’un organe ou fragment d’organe prélevé sur la plante mère (pousse herbacée, fragment de rameau plus ou moins lignifié, feuille,…).

Bulletin de Santé du Végétal (BSV)

Les observations des réseaux d'épidémiosurveillance sont synthétisées dans les Bulletins de Santé du Végétal par culture et par région. Ces bulletins sont des documents d’informations techniques gratuits, qui présentent :
- La situation sanitaire d’une ou plusieurs cultures dans une région : les ravageurs et maladies présents sur les végétaux, ainsi  que l’importance de leur présence et de leurs dégâts;

- Des analyses de risque : elles illustrent le risque futur pour la culture, lié à une présence détectée des bioagresseurs ;

- Des méthodes de luttes alternatives du moment.

Capacité de rétention

Volume d'eau retenu dans le sol qui ne s'écoule pas sous l'action de la gravité.

Capacité d'Echange Cationique (CEC)

Représente la taille du réservoir permettant de stocker de manière réversible certains éléments fertilisant du sol (potassium, magnésium, calcium, …). Elle est liée au complexe argilo-humique (association des argiles et de la matière organique).

Carence

Absence ou apport insuffisant d’une substance nécessaire à la croissance et à l’équilibre d’une plante.

Chancre

Les chancres sont des altérations de la plante engendrées par des maladies cryptogamiques (provoquées par un champignon) ou d’origine bactérienne qui touchent différentes espèces d’arbres ou plantes. Sur le tronc, les plaies commencent par des craquelures qui s'agrandissent ensuite pour former de larges plaies boursouflées.

Ectoparasitoïde

Voir parasitoïde

Endoparasitoïde

Voir parasitoïde

Epidémiosurveillance

Suivi de l'apparition puis de l'évolution des ravageurs et maladies des plantes. Détection de l'émergence sur le territoire national de nouveaux agents infectieux. Les données qu’elle permet de recueillir sont nécessaires pour évaluer avec précision la probabilité de survenue des maladies, leur impact sanitaire et signaler le plus précocement possible la présence d’un risque.

Facteur abiotique

Facteur lié à l’environnement non vivant d’une plante qui va influencer son développement. 

Facteur biotique

Facteur lié à des êtres vivants présents dans l'atmosphère et le sol comme les microbes, animaux pollinisateurs ou les ravageurs.

FREDON

Fédération Régionale de Défense contre les Organismes Nuisibles.

Fumagine

De nombreux champignons se développent dans le miellat produit par des insectes piqueurs-suceurs. Ces champignons forment un feutrage noir appelé fumagine qui occulte la lumière sur les feuilles.

Galle

Excroissances produites sur les tiges, feuilles ou fruits qui se développent autour des bioagresseurs responsable : insectes, acariens, champignons, nématodes, bactéries.

Greffage

 Opération horticole qui consiste insérer un fragment de plante (greffon) sur une autre plante (porte greffe) afin de reproduire strictement la variété greffon (multiplication végétative). La greffe est réussie quand les deux parties sont soudées via la prolifération de leurs cellules cambiales. Le greffage est généralement pratiqué quand l’enracinement direct de la variété greffée (bouturage, marcottage,..) est difficile.

JEVI

Jardins, Espaces Végétalisés et Infrastructures. (voir ZNA).

Lavandin

C’est un hybride de la lavande, stérile qui se multiplie uniquement par bouturage. Il est utilisé en parfumerie et pour la production d’huiles essentielles.

Macroéléments

Eléments structuraux comme l'azote, le phosphore, le calcium. Ils sont en proportions quasi constante suivant les végétaux.

Marcottage

 Opération naturelle ou horticole de multiplication végétative qui consiste en l’enracinement d’une tige encore attachée à la plante mère après buttage de cette tige ou enrobage par un dispositif approprié. L’enracinement réalisé, la tige peut être séparée de la plante (sevrage). Elle donne une nouvelle plante identique à la plante-mère.

Matière organique

Mélange de matières carbonées d'origine végétale et animale qui se dégrade dans le sol pour former l'humus.

Meq

Ou milléquivalent. Abréviation de milliéquivalent qui exprime dans une équation chimique de mise en solution la quantité d’éléments dissoute dans une quantité donnée d’eau ; ex Meq /litre d’eau. Selon la nature des produits cette quantité exprimée en Meq/l peut être transformée en quantité pondérale mesurable ex : Mg/l. En horticulture cette formulation est essentiellement utilisée pour les engrais minéraux.

Méthodes alternatives

Méthodes utilisées pour réduire l’utilisation des produits phytosanitaires. Elles regroupent les techniques culturales (ex : rotation des cultures), la lutte mécanique (ex : outils de travail du sol), la lutte physique (ex : mise en place de filet sur les cultures). Ces méthodes complètent l’utilisation des produits de biocontrôle.

Microéléments

Ou oligoélément, éléments réactionnels présents en petites quantités dans la plantes et leurs proportions varient d'une plante à l'autre.

Nécrose

Dégâts cellulaires qui mènent à la mort prématurée des cellules.

Nodosité ou nodule

Les racines des légumineuses sécrètent des substances qui attirent les bactéries du genre Rhizobium ou Frankia présentes dans le sol. En réponse, les bactéries émettent des substances qui vont provoquer la déformation des racines pour les pénétrer. Les organes ainsi formés, contenant des cellules racinaires et bactériennes, sont appelés nodosités.

Nuisibilité

Effet négatif sur la croissance et le développement d'une plante cultivée induit par la présence d'ennemis des cultures.

Parasite obligatoire

Il ne peut se multiplier et le plus souvent survivre que dans des cellules vivantes. C’est le cas des virus.

Parasitoïde

Un parasitoïde est un organisme qui se développe sur (Ectoparasitoïde) ou à l’intérieur (Endoparasitoïde) d’un autre organisme dit « hôte », mais qui tue inévitablement ce dernier au cours de ce développement ou à la fin de ce développement, alors que de nombreux parasites ne tuent pas leur hôte. Les parasitoïdes peuvent être des insectes, des nématodes, des champignons, des protistes, des bactéries ou des virus. Cependant, la majorité des parasitoïdes étudiés et répertoriés sont des insectes.

Pathogène

Organisme qui peut provoquer directement ou indirectement une maladie.

Pesticide

Substance chimique utilisée pour lutter contre les organismes considérés comme nuisibles. Ce terme regroupe les insecticides, fongicides, herbicides … cela comprend aussi bien les produits phytosanitaires, les produits à usage domestique (les shampoings anti-poux, antimites, …), que les produits de traitement du bois.

pH (potentiel hydrogène)

Il mesure l’acidité des sols. Il varie entre 0 et 14 :

-          Un sol qui a un pH<7 est dit acide,

-          Un sol qui a un pH>7 est dit basique.

Phéromone

Substance chimique qui, émise par une animal en quantité infinitésimale dans le milieu extérieur provoque chez un congénère des réactions comportementales spécifiques.

Phloème

Tissu conducteur de la sève élaborée (solution riche en glucides).

Photopériode

Durée quotidienne d'éclairement ou de longueur du jour considérée quant à ses effets sur le développement des plantes.

Photosynthèse

Processus biologique qui permet aux plantes de fabriquer des molécules (glucides) en utilisant l’énergie lumineuse.

Point de flétrissement

Seuil au-delà duquel l'humidité du sol ne permet plus à la plante de prélever l'eau dont elle a besoin.

Polyphage

Organisme nuisible qui se développe sur plusieurs espèces, dont le régime alimentaire est varié.

Prédateur

Organisme animal qui poursuit et capture des proies vivantes pour s'en nourrir, ou pour alimenter sa progéniture.

Produit phytopharmaceutique

voir produit phytosanitaire.

Produit phytosanitaire

Produit utilisé pour limiter l'apparition ou le développement des maladies ou ravageurs des plantes. Ils regroupent les insecticides, acaricides, molluscicide, etc.

Produits de biocontrôle

Ensemble de méthodes de protection des végétaux reposant sur l'utilisation des mécanismes régissant les interactions entre les espèces dans le milieu naturel.
4 familles de produits:

- les macroorganismes, des prédateurs ou des insectes qui parasitent les ravageurs

- les micro-organismes, organismes invisibles à l'œil nu qui s'opposent aux bioagresseurs

- les médiateurs chimiques, comme les phéromones

- les substances naturelles, d'origine animale, végétale ou minérale qui agissent sur les bioagresseurs.

Prophylaxie

La prophylaxie consiste en l'adoption de mesures permettant de prévenir l'introduction et l'installation d'un parasite dans une culture, tels que l'utilisation du matériel végétal sain et l'élimination des foyers de contamination d'une part, et le contrôle des systèmes culturaux pour atténuer les risques phytosanitaires d'autre part.

Réserve facilement utilisable (RFU)

Quantité d'eau dans le sol en dessous de laquelle une plante flétrit.

Réserve utile (RU)

Quantité d'eau que le sol peut absorber et restituer à la plante.

Respiration des plantes

Elle consomme de l'oxygène et produit du gaz carbonique.

Sève brute

Elle circule des racines vers les parties aériennes de la plante dans les vaisseaux du xylème. C’est une solution riche en éléments minéraux.

Sève élaborée

Elle circule dans les parties aériennes de la plantes vers les racines dans les vaisseaux du phloème. C'est une solution riche en glucides.

Solanacées

Familles de plantes regroupant les tomates, pomme de terre, aubergines, poivrons etc.

Stomate

Ouverture naturelle constituée de deux cellules particulières capable de fermer ou d’ouvrir cette ouverture et d’une cavité contenant les gaz. Elle est présente à la face inférieure (le plus souvent) des feuilles et à la surface des tiges, permettant l'entrée ou sortie de vapeur d'eau dans le végétal. L’ouverture plus ou moins importante dépend des conditions environnementales. 

Surveillance Biologique du Territoire (SBT)

Suite au Grenelle 2 de l’Environnement, la surveillance des bioagresseurs et des auxiliaires, autrefois réservée aux professionnels de l’agriculture, a été étendue à l’ensemble des cultivateurs de végétaux, dont les jardiniers amateurs. Inscrite dans l’axe 1 du plan Ecophyto 2, la surveillance biologique du territoire (SBT) a pour objectifs principaux :

- de détecter l’entrée ou de suivre le développement sur notre territoire de ravageurs, de maladies des plantes et d’organismes nuisibles non présents ou d’introduction très récente.

- de contribuer, par une meilleure connaissance du risque phytosanitaire, à la réduction générale de l’emploi des pesticides.

Transpiration

Perte d'eau de la plante par les stomates. Permet l'absorption et la circulation de l'eau dans toute la plante.

Turgescence

Capacité des solutions cellulaires (eau + sels minéraux + sucre) à gonfler les tissus facilitant la rigidité des plantes.

Vecteur

Doit être capable de prélever la maladie dans la plante, la transporter sans le dénaturer puis l'inoculer à une plante saine.

Xylème

Tissu conducteur de la sève brute.

Zones Non Agricoles (ZNA)

Terme qui désigne toutes les surfaces qui n'appartiennent pas au domaine agricole : allant de la forêt jusqu'aux sites industriels, en passant par les espaces verts publics, les terrains de sport communaux, les réseaux routiers, les jardins privés, …

En 2015, ce terme a été remplacé par celui de "Jardins, Espaces Végétalisés et Infrastructures" (JEVI).