FUN confirme son exigence en matière de protection des données

Autour du cours
June 21, 2018
La protection des données à caractère personnel des apprenants a toujours été considérée comme un enjeu majeur par FUN. Avec le Règlement général sur la protection des données (RGPD), FUN entend conforter ce positionnement à travers plusieurs actions.

Applicable à compter du 25 mai 2018, le Règlement général sur la protection des données (RGPD) a fait l’objet d’une littérature abondante, et de nombreuses vulgarisations dans les revues spécialisées et la presse grand public.

Dès la création de la plateforme FUN MOOC en 2013, la protection des données a fait l’objet d’un point d’attention spécifique afin de garantir aux apprenants la protection de leurs données. Nul doute qu’à cette époque, l’espionnage massif de données par la NSA révélé par Edward Snowden a renforcé l’intérêt de l’opinion publique quant à la protection de données et a conduit à la mise en place de règles très encadrées sur FUN MOOC. Cette démarche, qui s’inscrivait alors dans le cadre de la réglementation issue de la directive de 1995, avait notamment mené à la désignation, alors facultative, d’un Correspondant informatique et libertés (CIL), ainsi que de critères de gestion très stricts, qui n’ont depuis évolué que dans le sens d’une protection accrue des droits des personnes concernées.

Plusieurs MOOC ont par ailleurs été ouverts sur la plateforme, ayant pour thèmes la protection des données à caractère personnel, portés par le CNAM (Informatique et libertés sur Internet, Protection des données personnelles : le nouveau droit) ou l’INRIA (Protection de la vie privée dans le monde numérique).

L’offre de FUN s’est depuis diversifiée, avec la mise en place d’une part des plateformes FUN Campus et FUN Corporate, qui s’adressent à des publics plus restreints pour des usages spécifiques, et d’autre part la création de la filiale « FUN Partenaires ». Cette diversification a imposé de créer des modalités de gestion des données à caractère personnel différentes au regard de nouveaux objectifs. La protection optimale des données des apprenants reste toutefois, sur ces plateformes, un élément central.

Dans ce cadre, FUN a procédé au recrutement d’un Délégué à la protection des données (DPO), Victor Larger, qui dispose d’une forte expérience en matière de protection des données pour avoir exercé pendant 8 ans des fonctions de CIL, et d’une connaissance particulière du secteur de l’enseignement supérieur et de la recherche.

Le DPO de FUN a désormais pour mission de poursuite cette politique d’exigence, de développer des formations modulaires à destination des membres et partenaires de FUN, et de capitaliser sur ces actions pour valoriser la démarche entreprise, en se positionnant comme un organisme de confiance, certifié par la Commission nationale de l’informatique et des libertés (CNIL).