5 raisons de suivre le MOOC
« La fin de vie, s’informer pour en parler »

Autour du cours
Sept. 11, 2020
Le Centre national des soins palliatifs et de la fin de vie (CNSPFV) a développé un MOOC pour transmettre une information fiable, favoriser la réflexion sur ce sujet complexe et susciter un dialogue apaisé.

Nous sommes tous concernés par la fin de vie, mais il n’est pas toujours facile d’en parler, qu’il s’agisse de la sienne, de celle d’un proche ou d’un patient. Voici 5 raisons de vous inscrire et de suivre ce cours en ligne qui démarre le 12 octobre.

Raison n°1 : Un MOOC pour tous – professionnels de santé, bénévoles et citoyens
Le Centre national des soins palliatifs et de la fin de vie (CNSPFV) est un organisme public chargé notamment d’informer le grand public et les professionnels de santé sur les droits, les structures et les dispositifs qui existent en matière de fin de vie. Ce MOOC s’adresse à tous ceux qui souhaitent simplement s’informer, mettre à jour leurs connaissances ou approfondir des notions complexes telle que l’obstination déraisonnable ou encore l’arrêt d’alimentation et d’hydratation en situation de fin de vie.

Raison n° 2 : Un seul outil complet, didactique et pédagogique
Il n’est pas simple de s’informer facilement sur un sujet aussi complexe. Ce MOOC met à votre disposition des supports accessibles et variés (présentations animées, vidéos, quiz, forums, etc.) pour faciliter la compréhension et l’assimilation des contenus. Il s’agit d’un outil complet et unique pour bénéficier, à l’issue du cours, de toutes les clés pour comprendre les enjeux, l’organisation et les conditions de la fin de vie, en France et à l’international.

Raison n°3 : Des points de vue multiples exposés par des experts reconnus
L’accompagnement de la fin de vie ne se résume pas à une prise en charge médicale ou à un débat sociétal. Ce MOOC aborde toutes les questions relatives à la fin de vie de façon multidisciplinaire et dans une perspective à la fois française et internationale, afin de vous aider à réfléchir et à penser ce sujet avec la vision la plus large possible. Il a été élaboré avec un groupe de professionnels, d’experts, de communicants et de représentants du secteur associatif, pour garantir la pluralité des perspectives sur cette question.

Raison n°4 : Des vidéos de mise en situation « médecins/patients » inédites
Le MOOC comprend des vidéos mettant en scène des professionnels de santé de différentes spécialités en train de dialoguer sur la fin de vie avec des acteurs, jouant le rôle de patients et/ou de proches. Ces vidéos permettent de montrer combien il est difficile de dialoguer autour de ce sujet, que l'on soit médecin, infirmier, patient ou proche. Elles visent à faire réfléchir sur la manière d’aborder ce sujet : il ne s’agit pas d’indiquer « la » bonne façon d’en parler, mais de s’interroger et de proposer des clés pour faciliter le dialogue.

Raison n°5 : Des échanges constructifs entre professionnels et/ou entre citoyens
Ce MOOC favorise l’échange entre internautes grâce à des forums sur lesquels il est possible d’échanger autour de situations cliniques ou de thématiques spécifiques. Des groupes/réseaux se forment pour améliorer la communication et développer des synergies entre les équipes. Ainsi, les professionnels de santé et les bénévoles partagent avec leurs collègues au niveau régional, par exemple, tandis que les proches ou les patients peuvent constituer une communauté d’entraide et ainsi rompre avec l’isolement.

Cette 2e session a été actualisée et enrichie, notamment grâce aux retours d’expérience des utilisateurs :
- Une nouvelle vidéo vient compléter les différents contenus : un infirmier en hospitalisation à domicile (HAD) témoigne de son expérience auprès des patients ;
- Une synthèse est désormais réalisée à l’issue de chaque séance ;
- La 2e version de l’Atlas des soins palliatifs et de la fin de vie (publication prévue à l’automne 2020) sera présentée et commentée ;
- Des forums thématiques seront proposés pour chaque situation clinique et un nouveau forum abordera le sujet « fin de vie et pandémie ».

Pour en savoir plus et s’inscrire au MOOC « La fin de vie, s’informer pour en parler »
Début du cours : 12 octobre 2020
Fin des inscriptions : 7 décembre 2020