5 raisons de suivre le MOOC Records management et dématérialisation

Autour du cours
Jan. 29, 2020
La gestion documentaire opère sa mue, elle évolue et s’élargit. Grâce à ce MOOC “ Records Management et Dématérialisation “ proposé par le Cnam, comprenez et participez à cette évolution !
Document sans nom

Raison n°1 : Aligner ses connaissances sur l’état de l’art
La dématérialisation et le Records Management sont deux sujets qui évoluent énormément, d’année en année. Sous l’impulsion de nouvelles obligations réglementaires, de décrets facilitateurs et de gains d’efficiences évidents, ce qui était vrai hier ne l’est plus forcément demain. Ce MOOC propose une image, à jour, de l’état de l’art sur les différents sujets évoqués. Quelques concepts et des technologies nouvelles sont détaillés, comme la mise en conformité RGPD de votre structure ou les possibilités de mise en œuvre d’une blockchain.

Raison n°2 : Mettre un pied dans de nouveaux métiers
Les Archivistes deviennent des Records Managers, les Doc Controler des Data Manager et les statisticiens des data scientists. Ce changement de terminologie n’est pas anodin et répond à de réelles évolutions de compétences demandées aux acteurs de la gestion documentaire. Un aspect technique plus présent, des notions juridiques de plus en plus nécessaires, une certaine internationalisation des problématiques, autant de sujets que nous mettons en avant dans ce MOOC.

Raison n°3 : Une première approche pour approfondir ses connaissances
Ce MOOC s’intègre pleinement dans l’offre de formation du CNAM, qui a réfléchi à une approche personnalisée de la montée en compétence sur les sujets de dématérialisation et de Records Management. Pourquoi ne pas commencer par le MOOC pour se mettre à niveau ? Puis approfondir ses connaissances théoriques et pratiques avec le certificat de spécialisation CS32 : « Archivage à l’ère numérique » ? Et pourquoi ne pas suivre un cycle complet pour devenir Chef de projet en gestion documentaire grâce au Titre 1 « Chef de projet en ingénierie documentaire et gestion des connaissances » ?

Raison n°4 : Appréhender la gestion documentaire et des données sous l’angle du cycle de vie
La construction du MOOC est basée sur les théories de Records Management qui reprennent une organisation documentaire selon le cycle de vie du document. C’est donc tout à fait logique de parler, en premier lieu, de capture de l’information (Numérisation et GED), puis de gestion et prise de valeur probatoire (Signature électronique) et finalement du maintien de cette preuve dans le temps (Archivage Electronique et Coffre-Fort numérique). Autant de sujets qui mêlent à la fois une approche méthodologique, logicielle et juridique.

Raison n°5 : Profiter de retours d’expériences diversifiés

Les différentes sessions du MOOC sont animées par des professionnels des métiers de la documentation et de la dématérialisation. Ces derniers ont mené des projets dans des collectivités, des grandes entreprises publiques et privées et peuvent vous faire bénéficier de leurs retours d’expériences. Chaque concept théorique est donc illustré par des cas concrets, des mises en application réelles. Ces cas d’usages, quel que soit le sujet, sont au moins aussi importants que les problématiques dont ils émanent.


Pour s’inscrire et en savoir plus
Le Cnam
Début du cours : 2 mars 2020
Fin des inscriptions : 5 avril 2020
Fin du cours : 5 avril 2020