• Fin d'inscription
  • 20 jui 2017
  • Début du Cours
  • 09 mai 2017
  • Fin du cours
  • 27 jui 2017
  • Effort estimé
  • Selon le parcours, de 0,5 à 2 h/semaine
  • Langue
  • Français

A propos de ce cours

Ce MOOC sera consacré au genre littéraire et médiatique de la fantasy. Il permettra d'approfondir un goût aujourd'hui largement partagé grâce de nombreuses œuvres à succès (Harry Potter, Le Seigneur des Anneaux, Game of Thrones...). On y présentera l'ampleur et la diversité thématique et historique de la fantasy : influence des mythes, héritage du Moyen Âge, grands auteurs du XIXe au XXIe siècle, romans, films ou jeux visant les enfants, les adolescents ou les adultes. Les cours seront assurés par une équipe de spécialistes du domaine.

Format du cours

Ce Mooc est composé de modules correspondant chacun à un cours disponible sous forme de vidéo mais aussi de texte et de bande son, au choix. Chaque module peut être validé à l'aide d'exercices de type QCM. Des exercices englobants plusieurs modules regroupés dans une thématique sont aussi disponibles. Enfin, des activités corrigées par les pairs sont proposées pour les participants les plus actifs.

Public visé

Ce cours est destiné au grand public qui désire découvrir le genre (parcours « Hobbit ») comme aux amateurs (parcours « Elfe ») et aux connaisseurs du genre (parcours « Mage »).

Pré-requis

Il n'y a pas de pré-requis.

Équipe pédagogique

Anne Besson

Anne Besson

Agrégée et docteur en Lettres, Anne Besson est maître de conférences en Littérature générale et comparée à l’université d’Artois (Arras). Elle s’est spécialisée dans la littérature de genre, science-fiction et fantasy, particulièrement en tant que cycles et sommes romanesques, sur lesquels portait sa thèse en 2001. Elle a écrit de nombreux articles sur Tolkien et son influence sur la fantasy contemporaine ainsi que sur les diverses réécritures du mythe arthurien, mais également sur A la Croisée des Mondes, La Tour sombre, le cycle d’Elric, la fantasy jeunesse…

Anne Besson est par ailleurs vice-présidente du CERLI, le Centre d’Etudes et de Recherches sur les Littératures de l’Imaginaire, et co-fondatrice de l’association Modernités médiévales, qui étudie l’héritage de la littérature et de la pensée médiévales et sa réception depuis le XIXe siècle.

Isabelle-Rachel Casta

Isabelle-Rachel Casta

Professeur émérite de l’Université d’Artois, elle a pour spécialités les littératures noire, criminelle et fantastique. La sérialité, surtout américaine, est l’un de ses objets d’études favoris, et elle a aussi beaucoup écrit sur Les nouvelles Mythologies de la mort (Champion, 2007) et sur le roman policier, qu’il soit français (Corps comme territoire de fiction chez Gaston Leroux, Septentrion, 1998) ou international (Pleins feux sur le Polar, Klincksieck, 2012).

Isabelle Olivier

Isabelle Olivier

Isabelle Olivier est agrégée de Lettres Modernes et auteure d’une thèse sur la littérature arthurienne sous un angle anthropologique et mythologique. Elle est maître de conférences à l’Université d’Artois, membre du centre de recherches « Textes et Culture ». Parallèlement à des études sur la littérature arthurienne médiévale, ses travaux portent actuellement sur la littérature de jeunesse, en particulier les adaptations et recréations médiévales, les réécritures arthuriennes et la fantasy. Elle fait partie de l’association Modernités Médiévales, qui étudie l’héritage de la littérature et de la pensée médiévales et sa réception depuis le XIXe siècle.

Emmanuelle Poulain

Emmanuelle Poulain-Gautret

Agrégée de Lettres Modernes, elle est maître de conférences en langue et littératures médiévales à l’Université de Lille 3, après avoir enseigné longtemps à l'Université d'Artois. Elle est plus précisément spécialiste de l’épopée médiévale, de la chanson de geste, c’est-à-dire du genre historique, politique et guerrier de la littérature médiévale. Ses recherches portent en particulier sur la définition et l’évolution de ce genre, ce qui la conduit à comparer les textes les plus anciens, ceux du XIIe siècle, à leurs versions tardives, écrites à la fin du Moyen Âge et au-delà, jusqu’au XIXe siècle. Cet axe de recherche l’a naturellement poussée à aller plus loin encore et à étudier les manifestations et les résurgences de l’épopée médiévale dans la littérature contemporaine et essentiellement dans la fantasy, par exemple et pour commencer bien sûr chez Tolkien.

Myriam White

Myriam White-Le Goff

Agrégée de Lettres Modernes, sa thèse, en 2004, portait sur la légende du purgatoire de saint Patrick au Moyen Age, notamment sur L‘Espurgatoire seint Patriz de Marie de France. Elle est actuellement maître de conférences en Langue et littérature médiévales à l’université d’Artois (Arras) et fait partie du Bureau de l’association Modernités médiévales.

S’intéressant plus particulièrement aux rapports entre le réel et l’imaginaire au Moyen Age - une conception élargie du réel - elle travaille également sur le conte et le merveilleux médiéval et a écrit des articles sur La Belgariade, rapprochant cette saga du genre, ainsi que sur la fée Mélusine et la parenté de certains personnages féminins du Seigneur des Anneaux avec cette figure.

Plan du cours

Compte tenu de la diversité des profils et des motivations des participants à la première version de ce MOOC, le contenu des cours sera désormais proposé sous la forme de trois parcours aux attentes plus ciblées, permettant à chacun de suivre cette session selon le temps dont il dispose et l'objectif qu'il s'est fixé. Les parcours sont les suivants :

Parcours « Hobbit »

Ce parcours permet une approche généraliste, un « tour du genre » à la façon d’un panorama : les thématiques « histoire de la fantasy » et « fantasy et médias », plus un aperçu des trois autres thématiques - sur les grands cycles de fantasy pour la jeunesse, le rapport entre fantasy et Histoire du Moyen Âge, et enfin la « bit lit ». Accessible dès le premier jour, et ce jusqu'à la fermeture du MOOC, le parcours Hobbit comprendra 15 modules consultables et validables à tout moment sans contrainte de calendrier.

Histoire de la fantasy
  • Mythes et légendes, à l'origine de la fantasy ?
  • Naissance de la fantasy : l'Angleterre victorienne
  • Tolkien et les Inklings
  • La fantasy traverse l'Atlantique
  • Le succès contemporain
  • La fantasy en France, la fantasy française
Fantasy et médias
  • Les mondes secondaires, une construction multimédiatique
  • L'illustration, média historique de la fantasy
  • Le jeu de rôles - Donjons et Dragons
  • Fantasy et jeu vidéo
  • La fantasy au cinéma
  • Fantasy et séries televises
Aperçu des autres thèmes
  • Deux cycles marquants en fantasy pour la jeunesse : Harry Potter et A la croisée des mondes (2 modules)
  • Fantasy historique, médiévale, épique - les cadres de la société
  • La « bit-lit » et ses avatars : Buffy, Angel, Vampire Diaries...

Parcours « Elfe » (Parcours « Hobbit » + 9 modules)

Ce parcours permet d’aller plus loin, à la découverte des thématiques qui sont autant de « régions » différenciées du monde de la fantasy. Dévoilé en semaine 3, le parcours Elfe permettra l’accès à 9 modules supplémentaires, et inclura en outre la participation à une activité corrigée par les pairs.

Fantasy pour la jeunesse
  • La fantasy « pour la jeunesse » : une redondance ?
  • Les métamorphoses du conte en fantasy pour la jeunesse
  • Les archétypes, stéréotypes et les évolutions de la fantasy pour la jeunesse aujourd’hui
  • Les autres mondes de la fantasy pour la jeunesse, entre évasion et révolution
Moyen Âge et fantasy
  • Figures héroïques : héros et constellations héroïques, idéologie, initiation
  • Héroïnes : amoureuses, fées ou sorcières ?
  • Surnaturel, merveille et magie
  • Faire la guerre - équipements et combats
Fantasy urbaine et romance paranormale
  • Aimer... pour l’Eternité: car Love never dies

Parcours « Mage » (Parcours « Elfe » + 6 modules)

Pour ceux qui veulent aller au bout de la quête et découvrir le fin mot de l’histoire ! A compter de la semaine 5, le parcours "Mage" ouvrira aux plus téméraires des participants les portes de 6 autres modules, et impliquera la participation à une seconde activité corrigée par les pairs. Ce parcours nécessite un travail conséquent, tant par la production en elle-même que pour le travail de correction, et ce dans un bref délai de 3 semaines.

Fantasy pour la jeunesse
  • Sur l’immersion fictionnelle en fantasy pour la jeunesse : représentations et enjeux
Moyen Âge et fantasy
  • Religion et spiritualité
Fantasy urbaine et romance paranormale
  • Un cadre, une temporalité, des codes: un nouveau merveilleux
  • Ancêtres prestigieux, contemporains flamboyants : notre "legendarium"
  • Un cas d'école: « Le Fantôme de l'opéra », dans tous ses états
  • De Dracula aux « star-crossed lovers » : vers une Renaissance

Évaluation

L'évaluation des connaissances se fera à l'aide de questionnaires à choix multiples, et d'exercices d'appariement qui pourront être réalisés à tout moment (parcours "Hobbit"), ainsi que d’autres QCM aux tentatives limitées et une ou deux production(s) écrite(s) corrigée(s) par les pairs (respectivement parcours « Elfe » et parcours « Mage »).

  • Parcours « Hobbit » : QCM et exercices d’appariement
  • Parcours « Elfe » : base du « Hobbit » + d’autres QCM et une production écrite corrigée par les pairs
  • Parcours « Mage » : base du parcours « Elfe » + d’autres QCM et une seconde activité corrigée par les pairs.
Voici le calendrier des productions écrites et de leur correction :
  • Parcours « Elfe » : rédaction semaine 3 à semaine 6, correction semaine 5 à semaine 7.
  • Parcours « Mage » : rédaction semaine 5 à semaine 6, correction semaine 6 et 7

Une attestation de réussite sera délivrée aux personnes ayant validé les différents exercices, selon le parcours suivi.

FAQ

Est-ce que je suis obligé(e) de faire les évaluations ? Est-ce que je vais y arriver ?

Vous suivez ce cours pour votre plaisir et votre culture personnelle - il n'y a RIEN d'obligatoire... Si vous voulez obtenir l'attestation de réussite finale qui atteste que vous avez suivi ce cours, alors oui, il faut faire les évaluations, et cela peut constituer une bonne motivation ! Sans être triviales, car cela ne présenterait aucun intérêt, nous pensons qu'elles seront à la portée de tous ceux qui auront suivi les cours. Les évaluations prennent plusieurs formes, mais le volume de travail attendu est toujours léger :

  • un petit QCM à la fin de chaque vidéo vous permet de vérifier que vous avez bien suivi tout ce qui a été dit ;
  • une activité courte portant sur l'ensemble de la semaine vous sera proposée pour le parcours « Hobbit ».
  • une « activité corrigée par les pairs », avec quelques paragraphes à rédiger : une pour le parcours « Elfe » et une seconde qui s'y ajoute pour le parcours « Mage ». La « correction par les pairs » implique que vous aussi, vous corrigerez les productions de vos camarades !

Qu'est-ce que l'attestation de suivi avec succès du MOOC peut m'apporter ? Puis-je prétendre à quelque chose avec ?

Une attestation de réussite sera délivrée aux personnes ayant validé les activités d'évaluation du Mooc. Comme il n'y a pas de vérification de votre identité lorsque vous participez à ces évaluations, cette attestation n'est que symbolique. En outre, elle ne permet pas d'obtenir de crédits ECTS, ni ne vous confère un statut d'étudiant à l'Université d'Artois.

Conditions d'utilisation

Conditions d'utilisation du contenu de cours :

 

L’Etablissement vous concède une licence personnelle, non exclusive et non transférable vous permettant d’accéder et d’utiliser les contenus diffusés sur le site FUN MOOC. En aucun cas, vous ne pouvez exploiter, de quelle que manière que ce soit les contenus diffusés sur le site FUN MOOC, à d’autres fins que des fins personnelles. Toute reproduction, diffusion et utilisation collective à quelque titre que ce soit, tout usage commercial, ou toute mise à disposition de tiers, en l’état ou modifiés, de contenus, de cours ou d’œuvres intégrées à ceux-ci sont strictement interdits. Certains documents sont diffusés sous une licence Creative Commons BY NC ND. Pour respecter les termes de la licence choisie, l’utilisateur doit, pour toute exploitation, mentionner le nom de l’auteur. Il ne peut apporter de modifications et donc créer des oeuvres dérivées de ces contenus ni les exploiter dans un contexte commercial. Toute exploitation des contenus ne correspondant pas aux termes de la licence devra faire l’objet d’une demande d’autorisation préalable auprès de leurs auteurs.

Conditions d’utilisation des contenus produits par les internautes :

Droits réservés

Licence restrictive : la production relève de la propriété intellectuelle de son auteur et ne peut donc pas être réutilisée.