• Fin d'inscription
  • 12 jui 2017
  • Début du Cours
  • 29 mai 2017
  • Fin du cours
  • 13 jul 2017
  • Effort estimé
  • 02:30 h/semaine
  • Langue
  • Anglais

About This Course /A propos du cours

Biomarkers are the subject of considerable interest by scientists and researchers worldwide: they determine the use of targeted treatments (a major therapeutic advance in medicine), allow to measure the evolution of a disease or to indicate a particular physiological event.

After a period of enthusiasm, it is clear that the development of reliable biomarkers is long and complex and must respect rigorous methodological constraints. Due to the extraordinary development of genomics and proteomics and the exposure of the Institut Pasteur international network (IPIN) to emerging diseases, the Institut Pasteur is particularly well-positioned to study the interest of biomarkers for diseases diagnosis and prognosis in global health. The aim of this MOOC is to review the interest of biomarkers for public health, based in particular on the research activities of the thirty-three institutes of the Institut Pasteur international network.

This MOOC is organized into four chapters. The first chapter introduces the subject and delas with the definition and methodological aspects of biomarkers; the second chapter, based on targeted examples (HIV, arbovirus, malaria, tuberculosis, etc.), focuses on the use of biomarkers in infectious diseases. The third chapter is dedicated to biomarkers in oncology. The fourth chapter sheds light on the use of biomarkers in the context of non-communicable diseases (rare diseases, Alzheimer's disease, liver disease, etc.).

This MOOC revolves around two important points: first, the undeniable diagnostic, prognostic and / or therapeutic interest of biomarkers. At each stage of a patient’s care, from the diagnosis of a disease to its treatment, biomarkers are useful and make it possible to hope for a "personalized medicine". The second important point refers to the limits of most biomarkers: insufficient sensitivity or specificity; possible application to a subgroup of patients only, for a given pathology; short duration of their half-life, reducing their clinical relevance (due to the emergence of more effective biomarkers or therapeutic progress). Research on biomarkers remains essential to overcome these limitations, to define new combinations of different biomarkers and to optimize their performance and hence their use. We hope that this MOOC and the associated multiple-choice questions will clarify the use of bio-markers in tomorrow’s medicine and highlight both their advantages and limitations.

Les biomarqueurs font l’objet d’un intérêt considérable de la part des scientifiques et des chercheurs du monde entier : ils conditionnent notamment l’utilisation des traitements ciblés, progrès thérapeutique majeur en médecine, permettent de mesurer l’évolution d’une maladie ou d’indiquer un évènement physiologique particulier.

Après une période d’enthousiasme, force est de constater que le développement de biomarqueurs fiables est long et complexe et qu’il doit respecter des contraintes méthodologiques rigoureuses. Du fait de l’extraordinaire développement de la génomique et de la protéomique et de l’exposition du réseau international des instituts Pasteur à l’émergence de maladies nouvelles, l’Institut Pasteur et son réseau sont idéalement placés pour étudier l’intérêt des biomarqueurs pour le diagnostic et le pronostic des maladies dans le cadre de la santé globale. Ce MOOC a pour objectif de faire le point sur l’intérêt des biomarqueurs pour la santé publique, en s’appuyant notamment sur les activités de recherche des trente-trois instituts du Réseau International des instituts Pasteur.

Ce MOOC est organisé en quatre chapitres : le premier introduit les définitions et les aspects méthodologiques des biomarqueurs ; le second propose, à partir d’exemples ciblés (VIH, arboviroses, paludisme, tuberculose, etc.) d’établir un état des lieux sur l’utilisation des biomarqueurs dans les maladies infectieuses ; le troisième chapitre s’intéresse aux biomarqueurs en oncologie ; le quatrième chapitre se concentre quant à lui sur l’utilisation des biomarqueurs dans le cadre des maladies non-transmissibles (maladies rares, Alzheimer, maladie du foie, etc.).

Ce MOOC s’articule autour de deux points marquants : tout d’abord, l’indiscutable intérêt diagnostique, pronostique et/ou thérapeutique des biomarqueurs développés ou en cours d’identification. À chaque étape de la prise en charge d’un patient, du diagnostic d’une pathologie à son traitement, les biomarqueurs sont utiles et permettent d’espérer une « médecine personnalisée » pour demain. Le second point concerne les limites de la plupart des biomarqueurs : sensibilité ou spécificité perfectibles ; application à un sous-groupe de patients uniquement, dans une pathologie donnée ; faible durée de leur demi-vie (du fait de l’apparition de biomarqueurs plus performants ou par le progrès thérapeutique), réduisant leur pertinence clinique. La recherche sur les biomarqueurs demeure essentielle pour dépasser ces limites, définir de nouvelles combinaisons de différents biomarqueurs, optimiser leur performance et par-là même leur usage. Nous espérons que ce MOOC et les QCM associés clarifieront l’usage des biomarqueurs dans la médecine de demain, leurs forces et leurs limites.

Format

This MOOC is organized into 4 modules: general information on biomarkers, biomarkers in infectious diseases, biomarkers in oncology and biomarkers in metabolic and inflammatory diseases, followed by 2 short concluding sessions on future perspectives for biomarkers. For each module, the forum will be open for discussion.

Ce MOOC est organisé en 4 modules : introduction et définition des biomarqueurs, biomarqueurs dans les maladies infectieuses, biomarqueurs en cancérologie et biomarqueurs dans les maladies métaboliques et inflammatoires, suivis de 2 courtes conclusions permettant de dresser des perspectives d’avenir. Pour chaque module, des discussions sont ouvertes sur le forum.

Requirements /Prérequis

A bachelor of science is recommended to follow this MOOC.

Un niveau d’étude de Master1 est recommandé pour suivre les sessions de ce MOOC.

Course Staff

Course Staff Image #1

Dr. Stanislas Pol

Dr. Stanislas Pol is Professor of Hepatology and Gastroenterology at Université Sorbonne Paris Cité, Paris, France. He is the Head of the Liver department at Cochin Hospital, Paris, France. Dr. Pol’s research interests involve: 1. Hepato-virology (diagnosis and therapy of viral hepatitis, especially in populations with immune deficiency); 2. the management of hepatocellular carcinoma and 3. reversal of cirrhosis. He is the head of a group in the research Inserm unit 1223 studying the immune pathology of Hepatitis C virus infection, and the director of the Center of Translationnal Science of Institut Pasteur since 2015. He has published more than 300 primary and review articles in the field of liver diseases. He has previously chaired the coordinated action 24 of the French Agency for AIDS and Viral Hepatitis (ANRS: therapeutic trials in viral hepatitis) and he is the clinical head of the French ANRS Hepather (HBV and HCV hepatitis) cohort. Dr. Pol is also member of the French Biomedical Agency where he is responsible for derogations in transplantations indications.

Le Docteur Stanislas Pol est Professeur d’Hépatologie-Gastroentérologie à l’Université Sorbonne Paris Cité et Chef du Département d’Hépatologie de l’Hôpital Cochin depuis 2006. Ses intérêts de recherche cliniques et précliniques portent principalement sur l’Hépato-Virologie (diagnostic et traitement des hépatites virales notamment dans les situations d’immunosuppression), sur le carcinome hépato-cellulaire et sur la réversibilité de la cirrhose. Il est responsable du groupe 4 de l’unité Inserm U1223 et du Centre de Recherche Translationnelle de l’Institut Pasteur depuis 2015. Le Professeur Pol a publié plus de 300 articles internationaux dans le domaine des maladies du foie. Il a été expert en hépato-Virologie à l’Agence du Médicament. Il a présidé l'action coordonnée 24 (Essais thérapeutiques dans les hépatites virales) de l'Agence nationale française de recherche sur le sida et les hépatites virales (ANRS) et est aujourd’hui le co-responsable clinique de la cohorte française d’hépatites virales « Hepather » de l’ANRS/Inserm. Il est expert à l’Agence de la Biomédecine pour les greffes dérogatoires.

Course Staff Image #1

Dr. Marie-Astrid Vernet, PhD

Dr. Marie-Astrid Vernet, PhD, worked from 2013 to 2016 at the Pasteur Center in Cameroon, as an Expert Senior Staff Scientist. Her research themes focus on respiratory infections, viral hemorrhagic fever, public health and outbreak investigation. She had previously worked at BioMérieux as a senior staff scientist, on (among other projects) a biomarker for heart failure management. She did her PhD both at the Institut Pasteur and at Inserm in Vaccinology.

Marie-Astrid Vernet, PhD, a travaillé de 2013 à 2016 au service de virologie du Centre Pasteur du Cameroun, en tant qu'expert scientifique. Ses thématiques de recherche portent notamment sur les infections respiratoires, les fièvres hémorragiques virales, la santé publique et l’investigation des épidémies. Elle a auparavant travaillé en tant que scientifique senior au sein de Biomérieux, notamment sur le développement d’un biomarqueur de l’insuffisance cardiaque. Elle a effectué son doctorat à l’Institut Pasteur et à l’Inserm en vaccinologie.

Course syllabus /plan du cours

Chap I : Introduction

  • Françoise Barré-Sinoussi : Biomarkers and IPIN
  • Stanislas Pol : What are we up to with biomarkers?
  • Antonin Ginguay : The role of CA 125 and HE4 in the history of biomarkers +
  • Catherine Larue : Validation of biomarkers
  • Arnaud Fontanet : Definition of a good biomarker from a statistical point of view
  • Amalio Telenti : Use of pharmacogenetics
  • Matthew Albert : Biomarkers: from research to industrial development

Chap II : Biomarkers in infectious diseases

  • Iryna Nikolayeva : Systems Biology Lab and Functional Genetics of Infectious Diseases Unit
  • Laetitia Velly : Early biomarkers for the diagnosis of bacterial infection in emergency departments
  • Yves Germani : biomarkers for meningitis diagnostics
  • Didier Ménard : Biomarks of resistance to artemisinin
  • Béatrice Jacquelin : Creation of diagnostic tools in case of outbreak : the Ebola example
  • Brigitte Gicquel : Biomarkers for multi-drug resistance tuberculosis
  • Elhem Yacoub : Biomarkers for Serodiagnosis of Human Mollicutes Infections
  • Sean Kennedy : Biomarkers of microbiota
  • John Hiscott : Biomarkers for patients infected with Human T cell Leukemia Virus
  • Desmukh Gopaul : A device for the detection of (re)-emerging arboviral diseases

Chap III : Biomarkers in oncology

  • Dominique Bellet : Biomarkers and therapeutic indications in oncology
  • Iradj Sobhani : Colon and Rectal Cancer (CRC) et Biomarkers
  • Pascal Pineau : Biomarkers and HCC

Chap IV : Biomarkers in metabolic and inflammatory diseases

  • Darragh Duffy : Ultrasensitive detection of protein biomarkers for diagnosis of rare diseases
  • Wilson Savino : biomarkers for non-communicable diseases : the case of Duchesne distrophy
  • Sofiane Samir Salah : biomarkers for non-communicable diseases : the case of rheumatoid arthritis
  • Vincent Chouraki : Biomarkers in Alzheimer
  • Cosmin Voican : Biomarkers of excessive alcoholic intake

Chap V : Conclusions

  • Sara Eyangoh : Development of biomarkers in IPIN – perspectives for biomarkers in the future
  • Marie-Astrid Vernet : Conclusion - Take home messages

Evaluation / Évaluation

Weekly tests plus a final QCM test will allow obtaining a certification of successful attending to the course.

Des épreuves hebdomadaires et une épreuve terminale de type QCM, permettent l’obtention de l’attestation de suivi avec succès.

Frequently Asked Questions

Targeted audience /A qui s’adresse ce MOOC ?

This MOOC is aimed at medical doctors, researchers, biology students and more generally at a public with a scientific background.

Ce MOOC s’adresse aux médecins, aux chercheurs, aux étudiants en biologie et plus généralement à un public scientifique large.

What web browser should I use?

The Open edX platform works best with current versions of Chrome, Firefox or Safari, or with Internet Explorer version 9 and above.

See our list of supported browsers for the most up-to-date information.

Conditions d'utilisation

Explications liées à la rubrique « FAQ »

Conditions d’utilisation du contenu du cours

Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Pas de Modification

Cette licence est la plus restrictive des six licences principales, n’autorisant les autres qu’à télécharger vos œuvres et à les partager tant qu’on vous crédite en citant votre nom, mais on ne peut les modifier de quelque façon que ce soit ni les utiliser à des fins commerciales.

Conditions d’utilisation des contenus produits par les participants

Droits réservés

Licence restrictive : la production relève de la propriété intellectuelle de son auteur et ne peut donc pas être réutilisée.