Enrollment is closed
  • End of Registration
  • Registration closed
  • Classes Start
  • may 04 2020
  • Classes End
  • jun 30 2020
  • Certification
  • Get a certificate for 150 €
  • Estimated Effort
  • 3 h/week
  • Language
  • English

About this MOOC/ À propos de ce MOOC

Vaccines are among the most effective public health interventions currently available. Smallpox has been eradicated and polio has almost disappeared worldwide through global vaccine campaigns. Most of the viral and bacterial infections that traditionally affected children have been drastically reduced thanks to national immunization programs in developed countries. Together with antibiotics and clean water, vaccines have increased life expectancy in both high- and low-income countries by eliminating many of the diseases that historically killed millions. It has been estimated that vaccines will have saved ~25 million deaths over 10 yr from 2010 to 2020, which is equivalent to five lives saved per minute. In terms of cost-effectiveness, it is estimated that $1 invested in vaccination results in a $10–44 healthcare saving.

In spite of the success of vaccination in preventing disease and its cost-effectiveness, several challenges remain such as increasing the diversity of the target populations by developing vaccines efficient in pregnant women who will protect their babies at early life, and in the elderly displaying a less efficient immune system to be primed. Besides preventing infectious diseases, a few examples of already available vaccines preventing virus-induced cancers, such as liver cancer due to the hepatitis B virus or cervical cancers due to papilloma viruses, pave the way for further development of anti-cancer vaccines. Recent advances in technology to identify the key antigens to induce efficient protective immunity and large-scale analysis of human immune responses offer to revisit the future of vaccine development in a more global health perspective, taking also into consideration the implementation of new sustainable models for the developing world. This course aims at covering all these aspects to give an overview of the discipline.

Les vaccins sont parmi les interventions de santé publique les plus efficaces actuellement disponibles. La variole a été éradiquée et la poliomyélite a presque disparu dans le monde grâce aux campagnes mondiales de vaccination. La plupart des infections virales et bactériennes qui affectaient traditionnellement les enfants ont été considérablement réduites grâce aux programmes nationaux de vaccination dans les pays développés.
Associés aux antibiotiques et à l'eau potable, les vaccins ont augmenté l'espérance de vie dans les pays à revenu élevé et à faible revenu en éliminant de nombreuses maladies qui ont tué des millions de personnes. On estime que les vaccins auront évité environ 25 millions de décès sur 10 ans de 2010 à 2020, ce qui équivaut à cinq vies sauvées par minute. En termes de rentabilité, on estime que 1 $ investi dans la vaccination se traduit par une économie de 10 à 44 $ en soins de santé.

Malgré le succès de la vaccination dans la prévention des maladies et la démonstration de son efficacité par rapport aux coûts, plusieurs défis restent à relever tels que l'augmentation de la diversité des populations cibles, en développant des vaccins efficaces chez les femmes enceintes qui protégeront leurs bébés en bas âge, et chez les personnes âgées présentant un système immunitaire moins facile à stimuler.
Outre la prévention des maladies infectieuses, quelques exemples de vaccins déjà disponibles, prévenant les cancers induits par le virus, tels que le cancer du foie dû au virus de l'hépatite B ou les cancers du col utérin dus aux virus du papillome, ouvrent la voie à la poursuite du développement de vaccins anticancéreux. Les progrès récents de la technologie pour identifier les antigènes clés pour induire une immunité protectrice efficace et l'analyse à grande échelle des réponses immunitaires chez l'homme permettront de réexaminer l'avenir du développement de vaccins dans une perspective de santé plus globale, en prenant également en considération la mise en œuvre de nouveaux modèles durables pour le monde en développement.
Ce cours vise à couvrir tous ces aspects pour donner un aperçu de la discipline.

Enrollement types/Formules d'inscription

To follow this course, you have the choice between two formulas: DISCOVERY formula which will allow you to familiarize yourself with the subject thanks to videos, quizzes and access to forums and QUALIFYING formula in which you can acquire skills and deep knowledge on the subjects.


Discovery path


If you opt for this formula, you will have access to the videos of the course, the quizzes and the exchanges in the forums. This route will not give rise to the issue of a certificate. Registrations are possible now and are not subject to any conditions.This registration is free.

Qualifying path

  • In addition to the activities offered in the DISCOVERY formula, the QUALIFYING formula will allow you to obtain a certificate in the form of a "certificate". To do this, you will have to take a final individual exam, monitored remotely, lasting 1 hour, consisting of 30 multiple choice questions (MCQ) and obtaining 20 correct answers. You will also have access to hangouts.

  • The registration fee for the qualifying course is 150€.

  • Obtaining a qualifying certification is an opportunity for you to obtain a diploma. This course is one of the MOOCs of the Institut Pasteur's Digital Diploma in Infectious Diseases program (DNM2IP). For more information, see the Institut Pasteur web page, dedicated to this new diploma.



Pour suivre ce cours, vous avez le choix entre deux formules : formule DECOUVERTE qui vous permettra de vous familiariser avec le sujet grâce aux vidéos, quiz et accès aux forums et formule QUALIFIANTE dans laquelle vous pourrez acquérir un certificat.


Parcours Découverte


Si vous optez pour cette formule, vous aurez accès aux vidéos du cours, aux quiz et aux échanges dans les forums. Ce parcours ne donnera pas lieu à la délivrance d'une attestation. Les inscriptions, gratuites, sont possibles dès à présent et ne sont soumises à aucune condition.

Parcours Qualifiant

  • En complément des activités proposées dans la formule DECOUVERTE, la formule QUALIFIANTE vous permettra d'obtenir une attestation sous la forme d'un "certificat". Pour cela, vous devrez suivre un examen individuel final surveillé à distance d’une durée de 1 heure, consistant en 30 questions à choix multiples (QCM) et d'obtenir 20 bonnes réponses. Vous aurez également accès à des hangouts.

  • Le prix de l’inscription au parcours qualifiant est de 150€.

  • Obtenir une certification qualifiante est une opportunité pour vous d'obtenir un diplôme. En effet, ce cours est un des MOOCs du programme du Diplôme Numérique des Maladies Infectieuses de l'Institut Pasteur (DNM2IP). Pour en savoir plus, consultez la page web de l'Institut Pasteur, dédiée à ce nouveau diplôme.

Certificate and attestation of follow-up / Certificat et attestation de suivi

Please note that the "Qualifying" formula gives the right to a qualifying certification delivered by the Institut Pasteur. There will be no successful follow-up certificate, neither for the "Discovery" formula, nor for the "Qualifying" formula.

Attention, seule la formule "Qualifiante" donne droit à un certificat délivré par l'institut Pasteur. Il n'y aura pas d'attestation de suivi avec succès, ni pour la formule "Découverte", ni pour la formule "Qualifiante".

How to register ? / Comment s'inscrire ?

Once registered for the MOOC, you are automatically registered for the "Discovery" formula. You will be able to choose the "Qualifying" formula after payment in order to access the supervised online exam.
You can decide to register for the qualifying course at any time, via your dashboard.

Une fois inscrit.e.s au MOOC, vous êtes automatiquement inscrit.e.s à la formule "Découverte". Vous pourrez choisir la formule "Qualifiante" après paiement afin d’accéder à l’examen surveillé en ligne.
Vous pouvez décider de vous inscrire au parcours qualifiant à tout moment, via votre tableau de bord.

Requirements

This MOOC is taught in english. Videos are subtitled in french and english/ Ce MOOC est en anglais. Les vidéos sont sous-titrées en français et en anglais.

We recommend a good scientific background (such as a bachelor of science)/ Un bon niveau scientifique est recommandé pour suivre ce MOOC (niveau licence en sciences biomédicales avec des bases en immunologie et microbiologie).

The estimated effort of work is 3h per week/ La charge de travail est estimée à 3 heures par semaine.


Course Staff

Behazine Combadière

Behazine Combadière

Behazine Combadière is a director of research (DR1) at INSERM (Institut national de Santé et de Recherche Médicale) and head laboratory “Skin, Immunity and Vaccination” at the Center for Immunology and Microbial Infections (CIMI-Paris, France). She was deputy director of CIMI-Paris INSERM unit 1135 from 2014 to 2018. Behazine Combadière obtained her PhD in Immunology in 1993 (Paris, France) on the regulation of HIV-specific CD8 responses. She was a post-doctoral fellow at the National Institutes of Health (NIH) in Bethesda (MD, USA) from 1993 to end of 1997 where she studied the role of variability of antigen on the quality of T cell responses. Since 1998, she devoted her research to understanding of immunity to vaccines. She has a large expertise in Vaccinology and immune memory to infectious diseases. She also has a large expertise in skin immunization with the development of Transcutaneous immunization using hair follicle targeting method. She coordinated the EU-FP7 European project CUT’HIVAC (Cutaneous and mucosal HIV vaccination) and has been awarded by FRM (Fondation pour la Recherche Médicale). Currently, she is involved in H2020 European aids vaccine initiative (EAVI2020) project for the development of HIV vaccine candidates. She is also co-director of International Vaccinology courses of Institute Pasteur of Paris since 2017. Behazine Combadière est directrice de recherche (DR1) à l'INSERM et responsable du laboratoire "Immunité et vaccination" au Centre d'immunologie et de maladies infectieuses à Paris (CIMI-Paris, France). Elle a été directrice adjointe de l'unité CIMI-Paris INSERM 1135 de 2014 à 2018. Behazine Combadière a obtenu son doctorat en immunologie en 1993 (Paris, France) portant sur la régulation des réponses CD8 spécifiques du VIH. Elle a effectué un stage post-doctoral aux NIH à Bethesda (USA) de 1993 à fin 1997 où elle a étudié le rôle de la variabilité de l'antigène sur la qualité des réponses des cellules T. Chercheur statutaire depuis 1998, elle a consacré ses travaux à comprendre l'immunité aux vaccins. Elle a été pionnière dans l'immunisation « transcutanée » par la méthode de ciblage du follicule pileux (vaccination sans aiguille), elle a également développé une expertise en voie d’administration de vaccin. Elle a été récompensée par l’ANR jeunes chercheurs en 2005, par la FRM (Fondation pour la Recherche Médicale) en tant qu’Equipe FRM en 2009 et 2013. Elle a coordonné le projet de l’union européen FP7 intitulé CUT'HIVAC (Vaccination cutanée et muqueuse contre le VIH) de 2010 à 2016. Actuellement, elle est impliquée dans le projet européen de vaccin contre le SIDA dans le cadre du programme H2020 (EAVI2020) pour le développement de vaccins candidats contre le VIH.

Armelle Phalipon

Armelle Phalipon

Armelle Phalipon is microbiologist-immunologist by training, and Director of Research at Institut Pasteur, Paris. Over the last 30 years as a group leader in the Molecular Microbial Pathogenesis Unit at Institut Pasteur, Paris, she has combined basics and applied research in the field of infectious diseases, especially diarrheal diseases with a special focus on bacillary dysentery due to the entero-invasive bacterium Shigella. On one hand, Armelle has deciphered the molecular and cellular mechanisms underlying Shigella specific humoral systemic and mucosal immunity, while identifying original subversive strategies evolved by the bacterium to dampen the host adaptive immune responses. On the other hand, in collaboration with Laurence Mulard (Chemistry of Biomolecules Unit, Institut Pasteur), she has developed a new generation of Shigella glycoconjugate vaccine candidate incorporating synthetic oligosaccharide. After the demonstration of its safety and immunogenicity in healthy adults, this vaccine candidate is entering further clinical development. Passionate to share knowledge, besides being a lecturer at diverse national and and international universities, she has also co-organized courses within the Institut Pasteur International Network and is the co-founder and co-director of the Institut Pasteur International Vaccinology Course since 2008. Armelle Phalipon est microbiologiste-immunologiste de formation et Directeur de Recherches à l’Institut Pasteur, Paris. Au cours des dernières 30 années, en tant que responsable d’un groupe dans l’unité de Pathogénie Microbienne Moléculaire de l’Institut Pasteur, elle a combiné recherche fondamentale et appliquée dans le domaine des maladies infectieuses, plus précisément les maladies diarrhéiques, avec un intérêt particulier pour la dysenterie bacillaire due à la bactérie entéro-invasive Shigella. D’une part, Armelle a contribué à mettre à jour les mécanismes moléculaires et cellulaires impliqués dans la mise en place de l’immunité protectrice humorale dirigée contre Shigella, au niveau muqueux et systémique. D’autre part, elle a développé, en collaboration avec Laurence Mulard (Unité de Chimie des Biomolécules, Institut Pasteur), un nouveau type de vaccin contre cette bactérie, un glycoconjugué incorporant une composante sucre synthétique. Les résultats prometteurs de l’essai de phase 1 ont conduit à poursuivre le développement clinique de ce candidat vaccin. Passionnée par le partage des connaissances, outre sa participation à des enseignements nationaux et internationaux, elle a co-organisé plusieurs cours dans le réseau des Institut Pasteur et est la co-fondatrice et co-directrice du cours international de Vaccinologie de l’Institut Pasteur depuis 2008.

Phanramphoei Frantz

Phanramphoei Frantz

Phanramphoei Frantz, AKA Dr. Jibby, is a postdoctoral research scientist in the field of virology in the Vaccine Innovation Unit at Institut Pasteur. Her work involves the pathogenesis study and vaccine development of the porcine epidemic diarrhea virus (PEDV), which is a coronavirus causing disease in pigs. She is also developing a measles-vector based dengue vaccine. In the time of the COVID-19 crisis, she also contributes her direct experience with coronavirus to help the team to develop vaccine candidates to combat the outbreak of the SARS-CoV-2.

Phanramphoei Frantz, alias Dr Jibby, est chercheur postdoctoral dans le domaine de la virologie au sein de l'Unité de l'Innovation Vaccinale de l'Institut Pasteur. Son travail comprend l'étude de la pathogenèse et le développement de vaccins contre le virus de la diarrhée épidémique porcine (PEDV), qui est un coronavirus causant la maladie chez les porcs. Elle développe également un vaccin contre la dengue basé sur le vecteur de la rougeole. Au moment de la crise du COVID-19, elle apporte également son expérience directe avec le coronavirus pour aider l'équipe à développer des vaccins candidats pour lutter contre l'épidémie du SRAS-CoV-2.

Corentin Tropée

Corentin Tropée

Corentin TROPEE, health and safety engineer working at the Institut Pasteur. In particular, I support scientists in improving their good working practices, in the design of premises and in their contacts with regulatory authorities. The end goal is that they can handle biological agents or hazardous chemicals efficiently and safely. A chemist by training, I am in constant contact with researchers from the Institut Pasteur who work in many fields of biology. It is in this context that I had the pleasure of participating in the MOOC Vaccinology as a learner in 2015 and of validating the knowledge acquired at the end of the course.

Corentin TROPEE, ingénieur hygiène et sécurité travaillant à l'Institut Pasteur. J'accompagne notamment les scientifiques dans l'amélioration de leurs bonnes pratiques de travail, dans la conception des locaux et dans leurs contacts avec les autorités réglementaires. Le but final est qu'ils puissent manipuler des agents biologiques ou des produits chimiques dangereux efficacement et en sécurité. Chimiste de formation, je suis en contact constant avec les chercheurs de l'Institut Pasteur qui travaillent dans de nombreux domaines de la biologie. C'est dans ce contexte que j'ai eu le plaisir de participer au MOOC Vaccinology en tant qu'apprenant en 2015 et de valider les connaissances acquises en fin de parcours.



With the participation of/ Avec la participation de

Cécile Artaud (Institut Pasteur, Paris, France), Richard Aspinall (Anglia Ruskin University, Chelmsford, UK), Brigitte Autran (Université Pierre et Marie Curie, Paris, France), Michel Beurret ( Janssen, Leiden, The Netherlands), Stephen Brown (Consultant, France), Joël Calmet (Sanofi-Pasteur, Lyon, France), Helen Campbell (Public Health England, London, UK), Chetan Chitnis (Institut Pasteur, Paris, France), Behazine Combadière (CIMI,Paris, France), Cecil Czerkinski (Institut Pharmacologie Moléculaire et Cellulaire, Valbonne, France), Francis Delpeyroux (Consultant, France), Hazel Dockrell (London School of Hygiene and Tropical Medecine, London, UK), Othmar Engelhardt (NIBSC, Hertfordshire, UK), Mark Fletcher (Pfizer Vaccines, Paris, France), Nathalie Garçon (Bioaster, Lyon, France), Christiane Gerke (Institut Pasteur, Paris, France), Marie-Lise Gougeon (Institut Pasteur, Paris, France), Bruno Guy (Consultant, France), Ruth Karron (John Hopkins University, Baltimore, USA), Marie-Paule Kieny (INSERM, Paris, France), Jean Lang (Sanofi Pasteur, Lyon, France), Odile Leroy (Consultant, France), Arnaud Marchant (Institut Immunologie Médicale, Charleroi, Belgium), Flor Munoz-Rivas (Baylor College of Medecine, Houston, USA), Peter Openshaw (ICL, London, UK), Maria Grazia Pizza (GSK, Sienna, Italy), Stanley Plotkin (Consultant, USA), Rino Rappuoli (GSK, Sienna, Italy), Rafick-Pierre Sekaly (Case Western Reserve University, Cleveland, USA), Benoit Soubeyrand (Consultant, France), Duncan Steele (Bill and Melinda Gates Foundation, Seattle, USA), Daniel Tarantola (Consultant, France), Timo Vesikari (Vaccine Research Center, Tempere, Finland), Peter White (Imperial College, London, UK).


Course syllabus /plan du cours

Chapter 1 – Introduction to vaccinology, an integrative discipline- part 1/Introduction à la vaccinologie, une discipline intégrative-partie 1

  • W1-1: History of vaccines / Histoire des vaccins
  • W1-2: The legacy of smallpox eradication: Immunization, strategies to control, eliminate or eradicate vaccine-preventable diseases / Eradication de la variole: immunisation, stratégies de contrôle, d’élimination ou d’éradication des maladies infectieuses
  • W1-3 : Poliovirus : the next successful eradication story ? / Poliovirus: la prochaine éradication réussie ?
  • W1-4 : Epidemiology of infectious diseases: prerequisite for decision-making in vaccine development / Epidémiologie des maladies infectieuses: prérequis pour la prise de décision du développement d’un vaccin
  • W1-5 : Mathematical modeling of infectious diseases transmission / Modèles mathématiques de la transmission des maladies infectieuses
  • W1-6 : What a vaccinologist should know about the basic of immunology/ Les bases immunologiques indispensables à un vaccinologiste
  • W1-7 : Past, present and future of adjuvants in vaccination/ Passé, présent et future des adjuvants
  • W1-8 : Measurement of immune responses / Mesures des réponses immunes

Chapter 2 – Introduction to vaccinology, an integrative discipline- part 2/Introduction à la vaccinologie, une discipline intégrative-partie 2

  • W2-1 : Mémoire immunologique: le défi de conférer une immunité de longue Immunological memory: the challenge of conferring long-term protection /
  • W2-2 : Vaccinomics: the future of vaccinology? / Vaccinomics: the future de la vaccinologie ?
  • W2-3 : Maternal immunization/ Immunisation maternelle
  • W2-4 : Hurdles to vaccination in early life: revisiting immunological immaturity in human newborns / Difficultés à vacciner au début de la vie : mise à jour des données sur l’immaturité immunologique des nouveaux-nés.
  • W2-5 : Mucosal immunity: advantages and limitations in developing mucosal vaccines / Immunité muqueuse: avantages et limitations du développement des vaccins muqueux
  • W2-6 : Antigen discovery: from genomics to proteomics/ Découverte de nouveaux antigènes: de la génomique à la protéomique
  • W2-7 : Novel strategies for delivering vaccines/ Nouvelles stratégies pour délivrer les vaccins

Chapter 3 - Preclinical and clinical steps: Basic principles/Etapes précliniques et cliniques : principes de base>

  • W3-1 : Summary of clinical steps for vaccine development/ Résumé des étapes cliniques du développement d’un vaccin
  • W3-2 : Decision process in vaccine development / Processus de décision dans le développement vaccinal
  • W3-3 : GMP production: which prerequisites and how to proceed./ La production selon les bonnes pratiques : quels prérequis et comment procéder ?
  • W3-4 : Finding correlates of protection or the « Holy Grail » to avoiding large phase III clinical trials / Identifier les corrélats de protection ou la quête du Graal pour éviter de grands essais cliniques de phase III
  • W3-5 : Update on human challenge model for evaluation of vaccine efficacy/ Mise à jour des essais infectieux humains pour évaluer l’efficacité des vaccins

Chapter 4 - Update of vaccine development for the major infectious diseases/Mise à jour du développement de vaccins contre les principales maladies infectieuses

  • W4-1 : Success of glycoconjugate vaccines / Succès des vaccins glycoconjugués
  • W4-2 : Rotavirus vaccines: success and drawbacks./ Vaccins contre le rotavirus: succès et inconvénients
  • W4-3 : HPV: a vaccine against virus-induced cancer/ Le Vaccin HPV, un vaccin contre les cancers induits par les papilloma virus
  • W4-4 : Influenza vaccines : challenge of making a new vaccine each year/ Vaccins contre la grippe: le défi de faire un nouveau vaccin chaque année
  • W4-5 : Tuberculosis: BCG , new vaccines and biomarkers for vaccine trials / Tuberculose: BCG et nouveaux vaccins et biomarqueurs pour les essais cliniques

Chapter 5 - Vaccines remaining to be developed and implemented/Vaccins à développer et à mettre à disposition

  • W5-1 : Introduction and discussion on opportunities and challenges to control respiratory diseases / Introduction et discussion des opportunités et des défis pour le contrôle des maladies respiratoires
  • W5-2 : Towards the development of a respiratory syncytial virus (RSV) vaccine / Vers le développement d’un vaccin contre le virus respiratoire syncytial
  • W5-3 : Malaria epidemiology, pathophysiology, immune responses, and vaccine development./ Epidémiologie, physiopathologie, réponses immunes et développement de vaccins contre la malaria
  • W5-4 : Dengue epidemiology, pathophysiology, immune responses, and vaccine development / Epidémiologie, physiopathologie, réponses immunes et développement de vaccins contre la dengue
  • W5-5 : The burden of diarrheal diseases and prospects for vaccine impact/ Le fardeau des maladies diarrhéiques et l’impact de la vaccination
  • W5-6 : Challenges to HIV vaccines. / Défis dans le développement d’un vaccin HIV

Chapter 6 - Future challenges /Défis à venir

  • W6-1 : Innovation in future vaccines/ Innovation pour les vaccins de demain
  • W6-2 : Vaccines for the elderly / Vaccins pour les personnes âgées
  • W6-3 : Vaccines for public health emergencies? / Vaccins contre les maladies émergentes?
  • W6-4 : Globalization of vaccine production/ Globalisation de la production des vaccins
  • W6-5 : New public/philanthropic private partnerships for effective global health vaccines development: pandemic preparedness & response case study/ Nouveaux partenariats public/privés philantropiques pour le développement de vaccins dans une approche de santé globale : étude de cas pour être prêt en cas de pandémie


This MOOC was created by the Education Department of the Institut Pasteur.

This MOOC was realized with the support of the Fondation IPSEN, under the eagis of Fondation de France.

This MOOC was realized with the support of the LaBex IBEID.

Conditions d'utilisation / Terms of use

Droits réservés / All rights reserved

Licence restrictive : la production relève de la propriété intellectuelle de son auteur et ne peut donc pas être réutilisée.

Restrictive License: your own production comes under intellectual property and thus can not be reused.

Frequently Asked Questions

What web browser should I use?

The Open edX platform works best with current versions of Chrome, Firefox or Safari, or with Internet Explorer version 9 and above.

See our list of supported browsers for the most up-to-date information.