Les inscriptions sont closes
  • Fin d'inscription
  • Inscription close
  • Début du Cours
  • 19 nov 2018
  • Fin du cours
  • 16 déc 2018
  • Effort estimé
  • 3 heures h/semaine
  • Langue
  • Français

À propos du cours

Ce cours a pour objectif de permettre de comprendre les enjeux de la réglementation des ERP mais aussi d'identifier la classification des ERP, des acteurs et leur rôle ainsi que les procédures et actes juridiques associés.

Le 1er novembre 1970, l'incendie du dancing "le 5-7" à SAINT-LAURENT-DU-PONT en Isère piégeait mortellement 146 personnes. Le 6 février 1973 dans le XIX ème arrondissement de Paris, l’incendie du collège Édouard PAILLERON provoquait la mort de seize enfants et quatre adultes. Le 5 mai 1992, lors de la demi-finale de la coupe de France de football au stade Armand-Cesari à Furiani en Corse l'effondrement d'une tribune, entrainait la mort de 18 spectateurs et les blessures de 2 400 autres.

Ces catastrophes ont durablement et profondément marqué l'opinion.

Elles ont conduit les pouvoirs publics à réagir en modernisant et renforçant la règlementation relative à la sécurité des établissements recevant du public dans un sens plus strict.

Deux décrets sont essentiels à cette préoccupation de securité et reposent sur 4 principes fondamentaux :

- Réduire les risques d’éclosion et limiter la propagation de l’incendie

- Garantir l’évacuation rapide sûre et en bon ordre de la totalité du public

- Garantir la bonne accessibilité des secours et faciliter leur intervention

- Garantir le bon fonctionnement des équipements de sécurité

Ces principes seront détaillés au cours de cette formation.

Format

Ce cours comporte 4 séances.

Chaque séance comprend des vidéos formatives, un quiz, des documents complémentaires ainsi qu'un forum de discussion.

Prérequis

Aucun prérequis n'est nécessaire pour suivre ce cours.

L'équipe pédagogique

Controleur Général Serge DELAIGUE

Directeur départemental et métropolitain des services d’incendie et de secours

Ingénieur diplômé de l’ECAM (Ecole catholique des arts et métiers) en 1979

Brevet de prévention en 1981

Brevet supérieur de prévention en 1996

Serge DELAIGUE, au cours des nombreuses fonctions à responsabilités qu’il a exercées avant d’être nommé Directeur départemental des services d’incendie et de secours du Rhône en 1999, puis, en 2015, Directeur départemental et métropolitain des services d’incendie et de secours, a développé une grande expertise tant en prévention qu’en prévision et en opérations.

Mais c’est peut-être pour la prévention qu’il a le plus d’attachement car c’est dans cette mission qu’il a fait ses premières armes en 1981 en qualité d’officier de sapeurs-pompiers responsable du bureau prévention et, depuis, il n’a jamais rompu ce lien. Au contraire il l’a cultivé en y portant un intérêt permanent, développant ainsi un niveau d’expertise recherché tant pour la résolution de problèmes techniques que pour dispenser un savoir reconnu notamment auprès de l’Ecole Nationale Supérieure des Officiers de Sapeurs-Pompiers et de l’Ecole Nationale Supérieure de Police.

Colonel Bertrand KAISER

Directeur départemental et métropolitain adjoint des services d’incendie et de secours

Ingénieur diplômé de l’Ecole Nationale d’Ingénieurs de Saint-Etienne en 1981

Bertrand KAISER a exercé de nombreuses fonctions à responsabilités en Haute-Savoie et en Isère avant d’être nommé Directeur départemental adjoint des services d’incendie et de secours du Rhône en 2006 puis, en 2015, Directeur départemental et métropolitain adjoint des services d’incendie et de secours. Celles-ci lui ont permis d’acquérir une expertise reconnue tant en prévention qu’en prévision et en opération.

En matière de prévention, il cultive cette expertise en assurant régulièrement, par délégation du préfet, et en alternance avec le contrôleur général Serge DELAIGUE, directeur départemental et métropolitain, la présidence de la sous-commission départementale de sécurité ERP/IGH.

Il est sollicité pour partager ses connaissances notamment à l’Ecole Nationale Supérieure de Police (ENSP), à l’Ecole Nationale Supérieure des Officiers de Sapeurs-Pompiers, à l’Université Lyon II et dans le cadre des accords de coopération internationale pour des missions de formation, d’expertise et d’échange de bonnes pratiques.

Lieutenant-colonel Jean-Jacques VILLARD

Chef du groupement prévention des risques au sein de la DPOS (Direction de la prévention et de l’organisation des secours) du SDMIS (service départemental-métropolitain d’incendie et de secours)

Brevet supérieur Prévention (PRV3) en 1995

Titulaire d’un DUT Hygiène et sécurité, Jean-Jacques VILLARD est officier de sapeurs-pompiers professionnels depuis 32 ans. Il occupe, depuis 2010, les fonctions de chef du groupement prévention des risques au sein du service d’incendie et de secours du département du Rhône et de la métropole de Lyon. Il assure à ce titre le suivi de dossiers majeurs tels que le Groupama Stadium, le musée des Confluences, l’Hôtel Dieu, le prolongement du métro, le centre commercial et la gare de la Part-Dieu.

Il est également responsable départemental de la spécialité prévention, conseiller technique zonal prévention, et formateur à l’ENSOSP (Ecole nationale supérieure des officiers de sapeur-pompier).

Sylvie NITSCHKE

Chef de projet e-formation

Direction de l'Offre Numérique et Evénementielle - Direction Générale Adjointe en charge du Développement de la Formation

Centre National de la Fonction Publique Territoriale (CNFPT)

Plan du cours

  • Séance 1 : Enjeux, histoire et réglementation
  • Séance 2 : La classification des ERP
  • Séance 3 : Les acteurs, leurs rôles et leurs responsabilités
  • Séance 4 : Les procédures et les actes juridiques associés

Évaluation

A l’issue de chaque séance, un quiz vous permettra d'obtenir une note. Si vous obtenez au moins 50 % de bonnes réponses à l’ensemble des quiz, une attestation de suivi avec succès vous sera délivrée en fin de cours.

Conditions d'utilisation

Conditions d’utilisation du contenu du cours

Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Pas de Modification

L’utilisateur doit mentionner le nom de l’auteur, il peut exploiter l’œuvre sauf dans un contexte commercial et il ne peut apporter de modifications de l’œuvre originale.

Conditions d’utilisation des contenus produits par les participants

Licence restrictive : votre production relève de votre propriété intellectuelle et ne peut donc pas être réutilisée.