Les inscriptions sont closes
  • Fin d'inscription
  • Inscription close
  • Début du Cours
  • 10 oct 2016
  • Fin du cours
  • 31 déc 2016
  • Effort estimé
  • 04:00 h/semaine
  • Langue
  • Français

À propos du cours

Aujourd’hui dans le monde, de nombreuses épidémies émergent ou ré-émergent (Fièvre de la Vallée du Rift, Peste des Petits Ruminants …) et leur prise en charge par les services sanitaires nécessite des analyses épidémiologiques fines.

L’épidémiologie est l’étude des maladies et des facteurs de santé dans une population, sa finalité est d’apporter l’information nécessaire à des décisions de santé. Elle va servir à définir un plan de lutte contre une maladie, prévoir les évolutions possibles de cette maladie, etc.

Ce cours va vous permettre d’acquérir les bases de l’épidémiologie des maladies animales afin d’être en mesure entre autres de proposer les bons indicateurs de suivi et de calculer des méthodes prédictives de dépistage. A la fin du MOOC, les participants auront acquis les bases en épidémiologie nécessaires à la compréhension et à l’appréhension des dynamiques de propagation des maladies animales. Ils sauront comment construire, calculer et interpréter les principaux indicateurs épidémiologiques.

Les étudiants vétérinaires auront acquis ou révisé les notions fondamentales pour leur cursus en épidémiologie animale. Plusieurs objectifs sont assignés à ce cours, en lien avec les 6 chapitres :

1- connaître la signification des principaux termes utilisés en épidémiologie animale

2- comprendre et analyser les différences entre l’épidémiologie descriptive et explicative

3- construire, calculer et interpréter les principaux indicateurs

4- savoir décrire la situation d’une maladie

5- calculer les sensibilités, spécificités et valeurs prédictives d’une méthode de dépistage

6- collecter et analyser les données d’une enquête épidémiologique

Approche pédagogique :

Ce MOOC a été monté par le Cirad (avec ses partenaires) à partir de formations qui existent déjà en présentiel et en e-learning, qui sont depuis longtemps réalisées sur le terrain ou en ateliers de formation, dans des écoles vétérinaires de France et à l’étranger. Nous allons nous appuyer sur des études de cas réels pour vous expliquer les notions de base en épidémiologie et l’interprétation des résultats issus d’études épidémiologiques menées sur le terrain.

Format

Ce cours est organisé sur 6 semaines continues de formation. Il vous demandera environ 4 heures de travail par semaine. Chaque semaine, les cours s’appuieront sur des notions théoriques illustrées d’exemples concrets et vous mettront en situation réelle, en travaillant à partir d’exemples concrets. Vidéos, quizz et autres exercices complèteront ces enseignements, avec des quizz à la fin de chaque semaine et à la fin du MOOC.

Prérequis

MOOC scientifique de niveau baccalauréat : Ce cours est particulièrement destiné aux étudiants en cursus vétérinaire ou toute autre personne s'intéressant aux maladies animales ou travaillant dans le secteur de la santé animale et/ou en élevage, mais peut être suivi par toute personne ayant des notions de bases en mathématiques.

Les enseignants (ou) Équipe pédagogique

Eric CARDINALE

Eric Cardinale est vétérinaire spécialisé dans les domaines de la microbiologie et de l’épidémiologie. Œuvrant depuis 20 ans pour le CIRAD, il a essentiellement travaillé en Afrique et dans la zone Océan Indien. Au Sénégal, il a mis en place le premier réseau de surveillance des maladies aviaires. Il est l'animateur du réseau AnimalRisk-OI dans l'Océan Indien destiné à améliorer la surveillance de ces maladies animales.

David CHAVERNAC

David Chavernac est affecté dans les équipes « épidémiologie » et « formation » de l’unité CMAEE – Cirad, ses activités sont principalement axées sur les systèmes d’informations appliqués à la collecte de données sur le terrain ainsi que sur la formation d’étudiants et de professionnels aux nouvelles technologies appliquées au domaine de la santé animale.

Barbara DUFOUR

Barbara DUFOUR est Professeur de maladies contagieuses et d’épidémiologie à l’Ecole vétérinaire d’Alfort. Elle dirige une Unité de recherche sur l’épidémiologie des maladies infectieuses animales (EpiMAI) et anime le parcours de Master de santé publique intitulé « Surveillance épidémiologique des maladies humaines et animales ». Elle préside, en outre, l’Association pour l’étude de l’épidémiologie des maladies animales (AEEMA).

Eric ETTER

Eric Etter vétérinaire chercheur travaillant au CIRAD depuis 2003 est “professeur extraordinaire” au sein de la faculté vétérinaire de l’université de Prétoria (Afrique du Sud). Expert en analyse de risque, ses travaux de recherche portent sur les maladies animales transfrontalières à impact économique et sur les zoonoses.

Flavie GOUTARD

Flavie Goutard (DVM, MSc, PhD) est une épidémiologiste qui travaille pour le CIRAD depuis 2005. Elle a 15 ans d'expérience dans le domaine de l'épidémiologie et de la surveillance des maladies infectieuses en pays tropicaux. Elle est actuellement professeur associé à l’université de Kasetsart en Thaïlande où elle coordonne un Master « One Health ».

Pascal HENDRIKX

Pascal Hendrikx est vétérinaire épidémiologiste, responsable d’une unité de coordination et d’appui à la surveillance à l’Anses. Ses travaux portent sur l’organisation et l’évaluation des réseaux de surveillance épidémiologique. Il a exercé dans le domaine de l’épidémiosurveillance en France, en Afrique, au Moyen-Orient et dans les Caraïbes.

Sophie MOLIA

Sophie Molia est vétérinaire et titulaire d’un doctorat en épidémiologie de l’Université de Londres et d’un diplôme de spécialisation en pathologie animale tropicale de l’Université de Toulouse. Son domaine de recherche est l’épidémiologie des maladies à l’interface entre les animaux domestiques, la faune sauvage et l’homme dans les pays tropicaux.

Mathilde PAUL

Mathilde Paul est maître de conférences en épidémiologie à l’Ecole Nationale Vétérinaire de Toulouse. Elle conduit ses recherches au sein de l’UMR ENVT-INRA 1225-IHAP. Ses travaux portent sur l’étude, à différentes échelles allant de l’élevage au territoire, des facteurs de risque associés à la transmission des maladies infectieuses (notamment les zoonoses) chez les animaux de production.

Cécile SQUARZONI DIAW

Cécile Squarzoni Diaw est vétérinaire, épidémiologiste, spécialisée en systèmes de surveillance des maladies animales en zones tropicales. Elle a travaillé dans l’Océan Indien et en Afrique, développant des méthodes d’évaluation des réseaux d’épidémiosurveillance et a œuvré à la gestion de crises sanitaires sur le terrain (IAHP, PPA, FVR). Depuis 2011, elle est Responsable de formation et enseignement pour FVI au Cirad.

Plan du cours

  • Semaine 1 : Introduction et différents types d'épidémiologie
  • Semaine 2 : Principaux indicateurs épidémiologiques
  • Semaine 3 : Enquêtes épidémiologiques
  • Semaine 4 : Collecte et standardisation des données
  • Semaine 5 : Analyse des données
  • Semaine 6 : Causalité et facteurs de causalité

Lectures recommandées

TOMA B. , DUFOUR B., BENET JJ., SANOA M., SHOW A. et MOUTOU F.

Epidémiologie appliquée à la lutte collective contre les maladies animales transmissibles majeures

Editeur : Aeema (2010)

Évaluation

Chaque vidéo est suivie d’un quizz auto-corrigé et chaque semaine se termine par un exercice de synthèse (qui participe de la note finale). A la fin du MOOC, une étude de cas transversale servira de contrôle final des connaissances et participera pour moitié à la note finale. Le MOOC délivrera une attestation finale de suivi avec succès aux étudiants ayant obtenu plus de 60% de bonnes réponses aux différents exercices proposés et à l'étude de cas finale.

Partenaires

Cirad

Le cirad est co-porteur de ce MOOC avec Agreenium et a construit ce MOOC en lien avec ses partenaires

Le Cirad est l'organisme français de recherche agronomique et de coopération internationale pour le développement durable des régions tropicales et méditerranéennes.

En partenariat avec les pays du Sud dans leur diversité, le Cirad produit et transmet de nouvelles connaissances, pour accompagner leur développement agricole et contribuer au débat sur les grands enjeux mondiaux de l’agronomie. Il a pour mission de produire et de valoriser des connaissances scientifiques et techniques, de dispenser des enseignements et de renforcer les capacités des acteurs de la recherche et du développement pour accompagner le développement durable et équitable des territoires ruraux et des filières.

Depuis plusieurs années, le Cirad favorise les liens entre la recherche et l’enseignement supérieur, en renforçant son implication dans des actions d’enseignement et de formation au Nord et au Sud, en lien notamment avec IAVFF et les universités.

Institut Agronomique Vétérinaire et Forestier de France

L’objectif de l’Institut est de créer une synergie étroite entre l’enseignement supérieur et la recherche agronomique, vétérinaire, forestière et du paysage, afin de conforter et de développer sa visibilité et son attractivité à l’international.

L’Institut est un établissement national de coopération à caractère administratif, sous la double tutelle des ministères chargés de l’agriculture et de l’enseignement supérieur. Il rassemble 12 établissements d’enseignement supérieur agricole, 2 établissements d’enseignement supérieur et 4 établissements de recherche.

France Vétérinaire International

FVI a pour objectif d’assurer la coordination de l’offre française de formation et de coopération technique vétérinaires dans les principaux domaines tels que la lutte contre les maladies animales, l'épidémiosurveillance, la sécurité sanitaire des aliments, le plans de contrôle et de surveillance ou encore le bien-être animal. FVI s’inscrit dans les orientations générales de la politique de coopération internationale de la France et dans le cadre de la promotion du modèle sanitaire français articulé sur un partenariat dynamique noué entre les services publics et le secteur privé.

Ecole Nationale Vétérinaire de Toulouse

L’Ecole Nationale Vétérinaire de Toulouse (ENVT) est l’une des quatre écoles vétérinaires françaises. Par ses activités de recherche conduites en partenariat avec des instituts de recherche (INRA, INSERM) ou des équipes de l’Université de Toulouse, elle a acquis de longue date une renommée internationale, notamment dans le champ de l’infectiologie et la santé publique vétérinaire. L’ENVT développe depuis plusieurs années de solides partenariats à l’international, dans les pays du Nord et du Sud, tant sur le plan de la recherche en santé animale que de la formation vétérinaire.

Ecole Nationale Vétérinaire d'Alfort

L'école d'Alfort est l'une des quatre écoles nationales vétérinaires françaises. Elle est située dans le sud-est parisien, aux portes de Paris.En tant qu'établissement d'enseignement supérieur, elle assure l'enseignement des disciplines vétérinaires et des travaux de recherche dans ce domaine. Le projet de l'ENVA vise à faire émerger un pôle d'excellence en santé animale et santé humaine en phase avec les enjeux de santé publique. Il s'inscrit dans la préoccupation émergente mondiale "One World, one Health", un monde, une seule santé.

Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail

Les missions de l'Anses, fixées par l'ordonnance n°2010-18 du 7 janvier 2010, couvrent l'évaluation des risques dans le domaine de l'alimentation, de l'environnement et du travail, en vue d'éclairer les pouvoirs publics dans leur politique sanitaire. Etablissement public à caractère administratif, l'Agence est placée sous la tutelle des ministres chargés de la Santé, de l'Agriculture, de l'Environnement, du Travail et de la Consommation. Dans son champ de compténces, l'Agence a pour mission de réaliser l'évaluation des risques, de fournir aux autorités compétentes toutes les informations sur ces risques, ainsi que l'expertise et l'appui scientifique et technique nécessaires à l'élaboration des dispositions législatives et réglementaires et à la mise en œuvre des mesures de gestion des risques.

Conditions d'utilisation

Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Pas de Modification

Cette licence est la plus restrictive des six licences principales, n’autorisant les autres qu’à télécharger vos œuvres et à les partager tant qu’on vous crédite en citant votre nom, mais on ne peut les modifier de quelque façon que ce soit ni les utiliser à des fins commerciales.

Conditions d’utilisation des contenus produits par les participants

Droits réservés

Licence restrictive : la production relève de la propriété intellectuelle de son auteur et ne peut donc pas être réutilisée.