Les inscriptions sont closes
  • Fin d'inscription
  • Inscription close
  • Début du Cours
  • 14 nov 2016
  • Fin du cours
  • 23 déc 2016
  • Effort estimé
  • 02:00 h/semaine
  • Langue
  • Français

À propos du cours

L’impact du changement climatique sur les écosystèmes, l’économie, l’énergie, la santé et la société rend cruciale sa compréhension par le grand public. Par ailleurs, les décisions politiques, de l’échelle locale au niveau international, peuvent dépendre des questions climatiques et environnementales et les impacter également. Force est de constater que le niveau de compréhension des enjeux autour du climat est toujours mal appréhendé par les citoyens et de les décideurs, mais aussi par les "relais" chargés de leur transmettre les informations scientifiques, que sont les journalistes et les communicants.

Il semble donc important de donner aux journalistes, aux communicants, et à toute personne interessée par le traitement médiatique des changements environnementaux des connaissances et des clefs pour appréhender les enjeux politiques, économiques et sociétaux liés au changement climatique.

L'objectif de ce MOOC est d'aborder la question du traitement médiatique du changement climatique au travers de l'exemple de la montée du niveau des mers.

Format

Ce MOOC est organisé sur 5 semaines et démarre à l'occasion de la COP22 qui va se dérouler cette année au Maroc après la COP21 en France l'année dernière. Chaque semaine, des vidéos extraites d'une conférence à deux voix vous seront proposées. Un spécialiste des impacts des changements climatiques et des politiques associées ainsi qu'une journaliste scientifique vous proposeront leurs analyses des liens entre les médias et la question de la montée du niveau des mers. Les cours sont enrichis de contenus originaux, notamment des reportages réalisés spécialement pour ce MOOC. Trois quizz vous permettront de vous évaluer. Chaque quizz sera composé d'une partie obligatoire vous permettant de voir si vous avez bien compris l'essentiel, et d'une partie facultative, si vous souhaitez creuser un peu plus les problématiques traitées. Ces quizz seront complétés par deux questions ouvertes (semaines 3 et 5) qui seront corrigées entre apprenants (évaluation par les pairs). Le forum vous permettra d'interagir entre apprenants et avec l'équipe pédagogique. Un chat avec les intervenants sera également organisé à une date qui sera annoncée au démarrage du MOOC. Retrouvez nous également sur twitter (#climooc).

Prérequis

Aucun prérequis n'est nécessaire, même si des connaisssances de niveau grand public sur le changement climatique vous permettront de mieux mettre en perspective les notions abordées.

Les enseignants et l'équipe pédagogique

Les enseignants ayant participé aux vidéos, complétés par l'équipe pédagogique d'animation de ce MOOC, comprennent des spécialistes du climat et des journalistes, ainsi que des communicants professionnels. Ils ont travaillé ensemble à la préparation des contenus et exercices proposés ici.

François Gemenne

François Gemenne est chercheur en science politique à l'université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines (CEARC). Il est chercheur associé au CERI et directeur du projet « Politiques de la terre à l’épreuve de l’anthropocène » au Médialab de Sciences Po.

Agathe Remoué

Agathe Remoué est diplômée du Master de Journalisme Scientifique de l'Ecole Supérieure de Journalisme de Lille. Elle a dirigé ce master pendant 5 ans.

Gilles Ramstein

Gilles Ramstein est chercheur au LSCE (Laboratoire des Sciences du Climat et de l'Environnement, unité mixte de recherche CEA-CNRS-UVSQ), spécialiste de la modélisation des climats.

Yves Renard

Yves Renard a été journaliste à Radio France et à France Télévisions ainsi qu'à l'international en ex-Yougoslavie (Kosovo) et en Afrique Centrale (RD Congo). Il est aujourd'hui directeur adjoint de l'Ecole Supérieure de Journalisme de Lille.

Philippe Bousquet

Philippe Bousquet est professeur à l'université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines en physique de l'environnement, et chercheur au laboratoire des sciences du climat et de l'environnement, unité mixte de recherche CEA-CNRS-UVSQ

Eric Hamonou

Eric Hamonou est chef de projet scientifique au laboratoire des sciences du climat et de l'environnement (unité mixte de recherche CEA-CNRS-UVSQ), titulaire d'un doctorat en sciences et journaliste scientifique.

Nada Caud

Nada Caud est chargée de communication au laboratoire des sciences du climat et de l'environnement, unité mixte de recherche CEA-CNRS-UVSQ

Luisa Purificacao

Luisa Purificacao est ingénieure pédagogique à l'Observatoire de Versailles Saint-Quentin en Yvelines.

Plan du cours

Le cours se déroule sur 5 semaines. Un chapitre différent est abordé chaque semaine. Chaque chapitre est décliné en deux parties avec successivement une approche scientifique (cours de François Gemenne) puis une approche journalistique (cours d'Agathe Remoué).

  • Semaine 1 : La hausse du niveau des mers. Comment se produit-elle ? A quoi faut-il s'attendre, quels sont les différents scénarios envisagés ?
  • Semaine 2 : Migrations et déplacements de populations liés à la hausse du niveau des mers.
  • Semaine 3 : L'adaptation à la hausse du niveau des mers dans les pays industrialisés.
  • Semaine 4 : L'adaptation à la hausse du niveau des mers dans les pays en développement.
  • Semaine 5 : Hausse du niveau des mers et territoires, la géopolitique à l'ère de l'Anthropocène.

Références recommandées

Voici quelques références :

Évaluation

L'évaluation sera faite par trois quizz (semaines 1, 2, 4) et deux questions ouvertes à traiter avec évaluation par les pairs (semaines 3 et 5). Une attestation de réussite sera délivrée en fin de MOOC si l'apprenant a validé au moins les trois quizz et les deux questions ouvertes (note supérieure à 50% ou 10/20 pour chacun de ces exercices).

Partenaires

Ce MOOC a été piloté par l'université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines et l'École Supérieure de Journalisme de Lille (ESJ Lille). Son financement a été assuré par l'École Supérieure de Journalisme de Lille et le labex L-IPSL (programme investissement d'avenir) :

l'université de Versailles Saint-Quentin en Yvelines (UVSQ)

L'UVSQ est une université pluridisciplinaire créée en 1991 et qui compte aujourd'hui plus de 20000 étudiants et plus de 30 laboratoires de recherche. L'étude du climat et de l'environnement est l'un des axes majeurs et reconnus au niveau international de la formation et de la recherche menée à l'UVSQ. L'UVSQ apparaît régulièrement dans le classement de Shanghai des 500 meilleures universités mondiales.

l'École Supérieure de Journalisme de Lille (ESJ)

Créée en 1924, l’École Supérieure de Journalisme de Lille (ESJ Lille) est l’une des premières écoles professionnelles de formation au journalisme en Europe. Elle est la plus ancienne des 14 écoles reconnues par la profession en France et a fêté ses 90 ans en 2014.

le labex de l'Institut Pierre Simon Laplace (L-IPSL)

Fondé par Gérard Mégie en 1991, l'Institut Pierre Simon Laplace (IPSL) est une fédération de recherche du CNRS qui regroupe les principaux laboratoires d'Ile de France travaillant sur le système climatique et l'environnement terrestre. Depuis 2012, le labex L-IPSL s'appuie sur la fédération pour développer un programme de recherche, d'innovation, et de formation autour des sciences du climat.

Programme investissement d'avenir

Conditions d'utilisation

Pas d’utilisation commerciale - Pas de modification