Les inscriptions sont closes
  • Fin d'inscription
  • Inscription close
  • Début du Cours
  • 18 avr 2016
  • Fin du cours
  • 13 jui 2016
  • Effort estimé
  • 2 h/semaine
  • Langue
  • Français

A propos du cours

Les maladies infectieuses émergentes nécessitent une approche interdisciplinaire mobilisant l’épidémiologie et les biomathématiques, la virologie, l’immunologie, la santé publique humaine et animale, l’entomologie, la recherche clinique sur les maladies infectieuses, la sociologie, la médecine, les sciences politiques et de communication sur le risque, et des éléments d’économie de la santé.

A chaque fois que possible, il sera montré comment chaque discipline a pu contribuer pour sa part à la construction d’une expertise commune contribuant à la recherche de solutions face à une épidémie de maladie infectieuse émergente. La synergie, les relations, l’interdépendance entre les disciplines seront aussi soulignées.

Notre approche sera pragmatique et retracera l’étude d’une épidémie de Chikungunya, une maladie transmise par un moustique Aedes albopictus survenue dans l’Océan Indien en 2006. Seront présentés et analysés : les outils de surveillance, les méthodes d’alerte et de détection précoce, les études visant à identifier les facteurs de risque et de déclenchement de l’épidémie, les scénarios pour la prévention, les études séro-épidémiologiques mises en place, la communication sur le risque en période de crise, et la perception du risque par la population et ses comportements.

Format

Le cours s'étend sur six semaines. Chaque semaine correspond à une séance composée de vidéo, quizz et exercice de la semaine. Le temps de travail par semaine (vidéo + quizz et exercices demandés) est estimé à deux heures.

Prérequis

Ce MOOC est destiné aux étudiants et professionnels de la santé, et personnels impliqués dans le management de programmes de santé.


L’enseignant


Antoine Flahault

Professeur des Universités et Praticien Hospitalier à la Faculté de Médecine Descartes, Sorbonne Paris Cité. Il codirige le Centre Virchow & Villermé. Il a coordonné les recherches sur le chikungunya.


Membre correspondant de l’Académie Nationale de Médecine en 2010.
Plus de 230 publications scientifiques référencées.

Déroulement

L’étude de cas est présentée selon un fil conducteur qui ouvre des questions mobilisant les différents champs disciplinaires, soit seules soit plusieurs d’entre-elles : épidémiologie- biostatistiques, santé vétérinaire, entomologie, virologie et immunologie, sociologie, histoire des épidémies de maladies vectorielles, économie de la santé, communication en état de crise.

  • Séance 1 : Introduction de l’étude de cas : alerte au Chikungunya en 2005 à l’île de la Réunion.
  • Séance 2 : Comprendre l’épidémie de Chikungunya à l’île de la Réunion.
  • Séance 3 : Développer des traitements du Chikungunya.
  • Séance 4 : Les sciences humaines et sociales mobilisées contre le Chikungunya.
  • Séance 5 : Evaluer l’impact médico-économique du Chikungunya.
  • Séance 6 : Colloque de la Sirène.

Objectifs

Ce MOOC apportera aux participants des bases théoriques, des méthodes pratiques, et des réflexions de santé publique faisant appel à différents champs disciplinaires. L’objectif est de les former, à partir de cette étude de cas, à la surveillance des maladies infectieuses émergentes, mais aussi à la prévention et au contrôle des épidémies.

A la fin du cours, les participants seront capables de :
  • Identifier les méthodes et les outils disponibles pour la surveillance, la prévention et le contrôle des maladies infectieuses émergentes dans les disciplines mobilisées en santé publique de terrain ;
  • rechercher les facteurs déterminants ou favorisants d’émergence lors d’épidémie de maladie vectorielle ;
  • rédiger un communiqué de presse sur les sujets relatifs aux crises de santé publique dans le domaine des maladies infectieuses émergentes ;
  • savoir communiquer sur les réseaux sociaux en matière de maladie infectieuse émergente, notamment dans la blogosphere et réagir de manière appropriée aux informations et rumeurs qui peuvent circuler en cas de crise sanitaire associée à une maladie infectieuse émergente ;
  • percevoir l’apport de l’interdisciplinarité et de la recherche dans le pilotage de la décision publique en matière de santé.

Evaluation et attestation

  • Réalisation des Quizz. - Compte pour 30% de la note
  • Réalisation des exercices de fin de séance sur le forum (notamment les commentaires constructifs apportés aux travaux respectifs de chacun) - Compte pour 30% de la note
  • Réalisation de l'exercice final lors de la séance 6 - Compte pour 40% de la note
L'attestation d'assiduité sera téléchargeable sur votre tableau de bord à la fin du MOOC
(sous réserve d'une note globale supérieure ou égale à 10/20).

Quelques lectures

Thiberville SD, Boisson V, Gaudart J, Simon F, Flahault A, de Lamballerie X. Chikungunya fever: a clinical and virological investigation of outpatients on Reunion Island, South-West Indian Ocean. PLoS Negl Trop Dis. 2013 Jan;7(1):e2004.

Soumahoro MK, Boelle PY, Gaüzere BA, Atsou K, Pelat C, Lambert B, La Ruche G, Gastellu-Etchegorry M, Renault P, Sarazin M, Yazdanpanah Y, Flahault A, Malvy D, Hanslik T. The Chikungunya epidemic on La Réunion Island in 2005-2006: acost-of-illness study. PLoS Negl Trop Dis. 2011 Jun;5(6)

Soumahoro MK, Gérardin P, Boëlle PY, Perrau J, Fianu A, Pouchot J, Malvy D, Flahault A, Favier F, Hanslik T. Impact of Chikungunya virus infection on health status and quality of life: a retrospective cohort study. PLoS One. 2009 Nov 11;4(11):e7800.

Gérardin P, Guernier V, Perrau J, Fianu A, Le Roux K, Grivard P, Michault A, de Lamballerie X, Flahault A, Favier F. Estimating Chikungunya prevalence in La Réunion Island outbreak by serosurveys: two methods for two critical times of the epidemic. BMC Infect Dis. 2008 Jul 28;8:99.

Parola P, de Lamballerie X, Jourdan J, Rovery C, Vaillant V, Minodier P,Brouqui P, Flahault A, Raoult D, Charrel RN. Novel chikungunya virus variant in travelers returning from Indian Ocean islands. Emerg Infect Dis. 2006 Oct;12(10):1493-9.

Thiberville SD, Boisson V, Gaudart J, Simon F, Flahault A, de Lamballerie X. Chikungunya fever: a clinical and virological investigation of outpatients on Reunion Island, South-West Indian Ocean. PLoS Negl Trop Dis. 2013 Jan;7(1):e2004.

Soumahoro MK, Boelle PY, Gaüzere BA, Atsou K, Pelat C, Lambert B, La Ruche G, Gastellu-Etchegorry M, Renault P, Sarazin M, Yazdanpanah Y, Flahault A, Malvy D, Hanslik T. The Chikungunya epidemic on La Réunion Island in 2005-2006: acost-of-illness study. PLoS Negl Trop Dis. 2011 Jun;5(6)

Soumahoro MK, Gérardin P, Boëlle PY, Perrau J, Fianu A, Pouchot J, Malvy D, Flahault A, Favier F, Hanslik T. Impact of Chikungunya virus infection on health status and quality of life: a retrospective cohort study. PLoS One. 2009 Nov 11;4(11):e7800.

Gérardin P, Guernier V, Perrau J, Fianu A, Le Roux K, Grivard P, Michault A, de Lamballerie X, Flahault A, Favier F. Estimating Chikungunya prevalence in La Réunion Island outbreak by serosurveys: two methods for two critical times of the epidemic. BMC Infect Dis. 2008 Jul 28;8:99.

Parola P, de Lamballerie X, Jourdan J, Rovery C, Vaillant V, Minodier P,Brouqui P, Flahault A, Raoult D, Charrel RN. Novel chikungunya virus variant in travelers returning from Indian Ocean islands. Emerg Infect Dis. 2006 Oct;12(10):1493-9.

Conditions d’utilisation

Le MOOC "Contrôler une épidémie de maladies infectieuses émergentes" de Virchow-Villermé est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons - Attribution - Partage dans les Mêmes Conditions 4.0 International.
  • pour le cours
  • pour le contenu produit par les participants
Le centre Virchow-Villermé propose ses ressources éducatives sous une licence CC-BY-SA.

Licence Creative Commons

Licence CC-BY-SA :

L’utilisateur doit mentionner le nom de l’auteur et peut réutiliser le contenu sous condition de partage sous les mêmes conditions.

Crédits photo de couverture Aedes albopictus CC0 :
http://en.wikipedia.org/wiki/Aedes_albopictus – mediaviewer/File:CDC-Gathany-Aec